Edition spéciale en direct de Calais

Edition spéciale de l'Hyper revue de presse ce matin en direct de Calais.

Les invités de l'Hyper revue de presse ce matin, en direct du Café de Paris à Calais.

  • Olivier Pecqueux, adjoint au chef d’édition à la Voix du Nord Calais

  • Philippe Henon, rédacteur en chef du quotidien de Calaisis, Nord Littoral.

6ème étape de notre tour de
France qui se poursuit comme tous les vendredis jusqu’au 1er tour de la présidentielle. Nous allons
évoquer la campagne présidentielle, la campagne vue de Calais, avec nos invités.

Question centrale de ces éditions
spéciales de France Info jusqu'au 1er tour de la présidentielle : qu'est-ce qui a changé pour les habitants
de la région depuis cinq ans.

Nous allons essayer d’y répondre en
évoquant toutes les questions qui touchent particulièrement les habitants de
Calais et de la région.

Mais d’abord un coup
d’œil sur la presse nationale de ce vendredi...

La campagne 2007 avait largement
mobilisé les citoyens, la campagne 2012 soulève moins de passion ou
d’enthousiasme, et ici à Calais vous sentez une différence ?

L’emploi, le chômage, on nous en parle à chacune de nos étapes, de Brive
jusqu’à Colmar, et ici à Calais, c’est une région où la question est encore
plus aigüe. Comment on vit avec un taux de chômage élevé, comment fait-on
notamment pour aider les jeunes, est-ce qu’ils trouvent des raisons d’espérer
dans la campagne ou au contraire est-ce que c’est une certaine résignation qui
domine ?

"SeaFrance,
dernière manche", c’est le titre d’un documentaire qui sera bientôt
télévisé, il était diffusé en avant-première ici à Calais hier soir. Le
réalisateur Georges Tillard a suivi pendant cinq mois ces marins qui voulaient
devenir armateurs, le long combat des salariés de SeaFrance adhérents de la
Scop qui défendaient un plan de reprise alternatif, c’est l’actualité qui a
beaucoup marqué les esprits ici ces derniers mois, un vrai traumatisme.

Et l’autre
volet de l’affaire Seafrance, c’est l’enquête en cours pour des malversations,
c’est encore ce matin la Une de Nord littoral, 80 ex-salariés de SeaFrance dans
le collimateur des juges. Une enquête pour vols en bande organisée à bord des
ferries, elle prend de l’ampleur, elle est étendue aux années 2008 à 2010. Un
sentiment de malaise ?

Cette
information ce matin à la Une de la Voix du Nord qui reprend les révélations
faites hier par marianne2.fr : trois commissariats du Nord avaient pris
l’habitude de commercer avec des ferrailleurs pour remplir leurs cagnottes.
Pendant des années, les commissariats de Lille, Roubaix et Tourcoing ont vendu
des objets récupérés en mission et qui devaient théoriquement être détruits. La
revente servait à financer des fournitures pour les policiers, un casse-croûte
avant une planque ou une lampe-torche pour une patrouille.

Il y a un
projet un peu fou pour Calais : celui d’un grand parc d’attractions genre
Eurodisney, mais autour du thème de l’espionnage, le projet Spyland, qui
apporterait une énorme bouffée d’oxygène à la ville de Calais plombée par le
chômage, on espère 1200 créations d’emplois directs, 2500 indirects, où en est
ce projet, le verdict doit en principe tomber bientôt et Calais semble toujours
parmi les favoris ?

Vous êtes à nouveau en ligne