Du pavé dans la mare écologique aux plaquages en tout genre

AVEC D'ABORD DANS LA PRESSE DE CE MARDI un pavé dans la mare écologique...

Alors que le Grenelle de l'Environnement affiche ses grandes ambitions pour la planète, la Tribune révèle les grandes lignes d'un rapport qui va faire retomber sur terre les défenseurs de la planète : c'est le rapport Syrotra qui sera remis cette semaine au gouvernement.
Il ne fait pas dans la dentelle : selon ses conclusions, les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont tout simplement fantaisistes... La ligne officielle c'est le facteur 4, la division par 4 des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. Tout simplement pas possible dit le rapport, au mieux on arrivera à diviser par deux voire un peu plus et ce serait déjà une performance.-Comme dit la Tribune, c'est le rapport qui va sonner la fin de l'angélisme écologique. De quoi alimenter les tables rondes du Grenelle de l'Environnement.

EGALEMENT DANS LA PRESSE : le vrai gouvernement Sarkozy...

C'est dans Libération, et Laurent Joffrin le patron nous l'a déjà souvent dit sur France Info, il revient à la charge : c'est une étrange aventure institutionnelle qui se déroule sous nos yeux dit-il, sans que personne sauf lui s'en émeuve : on a changé de régime.
Explication : derrière l'équipe officielle, il y aurait un gouvernement bis, l'autre gouvernement, le vrai, celui qui décide de tout, composé des principaux conseillers du président, de Claude Guéant à Henri Guaino ou Georges-Marc Benamou.

Autre chose dans le Figaro, que veulent les Français pour leurs enfants, réponse à la une, plus de discipline à l'école. C'est le résultat d'un sondage selon lequel les trois quarts des parents considèrent que le manque d'autorité est l'un des problèmes majeurs de l'enseignement.
On apprend aussi ce matin dans le Parisien-Aujourd'hui en France, que la stratégie d'ouverture du président reste populaire : encore un sondage, 62 pour cent ces Français favorables à l'ouverture, n'en déplaise aux députés UMP qui voient les ministères leur échapper et n'en déplaise aux socialistes qui se demandent encore où va s'arrêter l'hémorragie. En marge de l'ouverture, cette info aussi dans le Parisien, le groupe nucléaire Areva vient d'embaucher l'ancien président de SOS-Racisme, Fodé Sylla, il était déjà chargé de mission, il sera désormais chargé de lancer des programmes de développement et de formation en Afrique.

TOUT AUTRE CHOSE, les révélations du Monde sur les nouveaux plaqueurs...

Et on parle rugby, mais attention là on est presque dans le secret-défense, la défense du XV de France.
Le Monde raconte comment les Bleus avaient identifié une des forces des All Blacks, passer le ballon juste au moment de tomber... Du coup la défense française a mis au point un type spécial de plaquages, le plaquage anti-blacks... avec un coup de chapeau appuyé dans le Monde pour l'Anglais David Ellis, discret mais très influent conseiller des Bleus...
Résultat de ses conseils avisés : 197 plaquages pour les bleus dans le match de samedi, un genre de record, et la victoire au bout, alors chapeau bas pour l'Anglais du XV de France... mais encore un effort Monsieur Ellis, on attend l'autre botte secréte, celle pour samedi contre vos compatriotes anglais.

ENFIN UN AUTRE PLAQUAGE SEVERE dans la presse de ce matin, et ce n'est plus du rugby...

Celui qui se fait plaquer ce matin, c'est l'architecte en chef archi-cher : le Parisien-Aujourd'hui en France révèle un rapport très confidentiel de la cour des Comptes qui pointe les revenus de l'architecte en chef des Monuments historiques chargé des résidences élyséennes sous l'ère Chirac.
Selon ce rapport, il a été ces dernières années l'un des fonctionnaires les mieux payés de la République.
Son cas particulier a beaucoup intrigué les magistrats de la cour des Comptes, et surtout son salaire, près de 600 000 euros en moyenne de 2001 à 2005.
Interrogé par le Parisien, l'architecte en chef Gabor Mester de Paradj, il est d'origine hongroise, affirme qu'il a eu un travail très lourd pour la rénovation des palais officiels...
S'il veut alléger la facture de ses services pour l'Etat, il pourra utilement suivre le conseil du Parisien : installez une éolienne dans votre jardin, c'est bon pour lutter contre l'effet de serre et en plus ça peut être intéressant financièrement si le terrain est bien situé dit le Parisien, ça tombe bien, il y a un grand jardin à l'Elysée...

Vous êtes à nouveau en ligne