Des femmes à la une et un fric-frac étonnant

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est LA bonne nouvelle relevée par Libération ce matin : les femmes font une entrée en force dans le gouvernement marocain...

Dans sa nouvelle formule, Libé s'efforce de démontrer qu'il n'y a pas que des catastrophes dans les journaux et ce matin, c'est donc pour saluer l'entrée de pas une, mais 7 femmes dans le nouveau gouvernement marocain, certaines à des postes stratégiques... Parmi elle, il y a la star de l'athlétisme, Nawal el-Moutawakil, ancienne médaillée olympique, dont on peu également lire le portrait dans La Croix... Une bonne nouvelle, donc, qui aurait sans doute été commentée au Women's Forum, le Davos féminin, qui s'est terminé il y a quelques jours à Deauville... Un millier de femmes, réunies pendant trois jours... Annick Cojean raconte, dans Le Monde... Elle parle de l'émergence d'un nouveau féminisme... C'est surtout dans les couloirs et autour des repas que se révélait, parait-il l'esprit du forum... Un homme en a été le témoin, un financier bluffé par l'atmosphère... Ici, dit-il, pas de rivalité ou de méfiance, alors que selon lui, les mecs ne peuvent pas s'empêcher de jauger...

Mais le principal sujet à la une des journaux, ce matin, c'est bien sur, la grève de demain...

Et là ce n'est plus au chapitre des bonnes nouvelles... Les Dernières Nouvelles d'Alsace annoncent un rude jeudi pour les transports... Perturbations maximums, titre le gratuit 20 minutes... Sondage à l'appui, l'Humanité annonce en une que plus d'un Français sur deux soutient la grève... Le mouvement gagne du terrain dans les esprits, écrit Claude Cabanes... Pour le Figaro, c'est la réforme des régimes spéciaux qui gagne du terrain, car selon un autre sondage, les Français désapprouvent cette grève... Difficile de s'y retrouver...

Une histoire de vol, à présent, dans un endroit pourtant très sécurisé...

Cela se passe au salon Milipol, qui s'est tenu à Paris... Histoire de planter le décor, le Canard enchainé nous présente ce salon comme un vrai rêve pour dictateur birman... Il y a là de quoi assurer la sécurité intérieure de toutes les dictatures de la planète, ironise le journal satirique... Mais c'est le Parisien-Aujourd'hui en France qui raconte cet inquiétant fric-frac... Un ou plusieurs voleurs ont réussi à s'introduire dans ce salon et ils sont repartis avec un revolver, deux pistolets, un fusil de précision et du matériel informatique, contenant parait-il des données sensibles... L'article précise qu'on ne sait pas si ces vols sont le fruit d'une seule équipe qui aurait ciblé les produits ou bien si c'est le fait d'individus isolés, qui ont profité de l'occasion pour se servir...

Plus étonnant encore : on apprend que le bonheur, cela s'enseigne...

Pas n'importe où, mais à Heidelberg, en Allemagne... Et c'est aux collégiens et aux lycéens que cette matière est enseignée... L'information est très sérieuse... Elle est à lire dans le Figaro... A l'école Willy Hellpach, le directeur a ajouté l'enseignement du bonheur, histoire, explique-t-il, de montrer le chemin à ses élèves et aussi de faire aimer l'école... Les élèves, eux, ont tout de suite compris les avantages qu'ils pouvaient en tirer... Ils sont une cinquantaine à avoir choisi cette matière, qui peut sans doute leur apporter beaucoup dans la vie, mais qui leur apporte aussi des points supplémentaires au bac... Ils devront tout de même rédiger un rapport, à la fin de l'année... En tous les cas, le directeur de l'école, lui, est déjà sur un petit nuage... Il est très sollicité et il assure, tenez-vous bien, que même l'armée allemande veut enseigner le bonheur...

Vous êtes à nouveau en ligne