Causette piratée, Tintin et l'euro, Kadhafi condamné à mort

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La revue de presse avec Jean-Christophe Martin, en feuilletant les journaux de ce mercredi, on apprend qu'un magazine a été visité par des pirates informatiques...

MERCREDI 26 OCTOBRE 2011

Le mensuel féminin Causette qui paraît ce matin publie une enquête apparemment gênante... Il faut dire que l'affaire est sensible, c'est une enquête sur les accusations de viols portées par des Rwandaises contre des soldats français de l'opération Turquoise, c'était au moment du génocide au Rwanda il y a 17 ans.

Les plaintes se sont enlisées dans les méandres de la justice française, et Causette publie des témoignages de femmes qui racontent pour la première fois ce qui leur est arrivé et qui mettent à nouveau en cause des militaires français.

Voilà pour cette enquête, une enquête qui a visiblement du mal à passer...

Libération raconte la suite : pour avoir fait revivre ce douloureux passé, le magazine Causette et les journalistes qui ont mené l'enquête ont été la cible de pirates informatiques : des mails piratés, des courriers étranges reçus à la rédaction, et surtout des fichiers disparus. Selon Grégory Lassus-Debat, le directeur du magazine, le 19 octobre, en plein bouclage du numéro de novembre, alors que les fichiers étaient envoyés à l'imprimerie, la quasi-totalité des dossiers a été supprimée dans le serveur, des mois de travail évaporés.

Pour le directeur de Causette, c'est tout sauf un bug informatique. Il a porté plainte contre X pour accès frauduleux dans le système informatique. Les dossiers ont finalement été récupérés grâce aux informaticiens, et le numéro de novembre de Causette est en kiosque dès ce matin, avec cette enquête apparemment gênante et en tout cas troublante.

A la une ce matin, le sommet de crise des Européens...

Un sommet qui s'annonce décisif pour le Parisien... Pour le Figaro, l'Europe joue son avenir avec un sommet historique, pour les Echos c'est le sommet de la dernière chance... Bruxelles est donc aujourd'hui le centre du monde écrit Francis Brochet dans le Progrès, et en plus elle voit son plus célèbre enfant, Tintin, débarquer sur tous les écrans de la planète...

Tintin qui, pour le Progrès, devrait inspirer les leaders européens en dessinant enfin l'avenir d'un euro libéré des bachi bouzouks de l'argent fou et d'une Europe soulagée des boit sans soif de la dette... Mille milliards de mille sabords, ça s'annonce quand même plus long et beaucoup moins marrant qu'une aventure de Tintin...

La une du jour : celle de Libération...

Une image choc à la "Une" de Libé : une jeune femme nue qui met la main dans la gueule d'un crocodile prêt à l'avaler tout entière, c'est en fait l'une des premières images du film "L'Exercice de l'Etat" qui sort aujourd'hui...

Et avec cette image, deux titres qui se répondent toujours à la une de Libération : "Carlton, un nouveau coup pour DSK"... et comme en écho, le deuxième titre, "L'Exercice de l'Etat, réflexion sur la perversité du pouvoir"...

DSK dont les nouveaux soucis lillois inspirent aussi le Canard enchaîné : vous savez pourquoi des prostituées françaises visitaient le FMI, réponse : pour prendre des cours de "maquereau"-économie... C'est le Canard...

Egalement ce matin dans la presse et en continuant à feuilleter le Canard, des révélations sur la mort de Kadhafi...

Kadhafi est-il vraiment tombé par hasard aux mains des rebelles
libyens ? Non, il a été condamné à mort par Washington et Paris, c'est ce qu'affirme Claude Angeli dans le Canard...

Le scénario selon le Canard : mercredi dernier, un gradé du Pentagone téléphone à un contact au sein des services secrets français. Il lui annonce que Kadhafi, suivi à la trace par les drones américains, est désormais pris au piège à Syrte et qu'on ne peut plus le manquer. Il ajoute que le laisser en vie le transformerait en bombe atomique, Washington ne veut même pas imaginer un procès du Guide libyen et d'éventuelles révélations fracassantes sur ses liens avec les services secrets américains et français.

Au lendemain de ce coup de fil américain, le jeudi matin, une colonne de véhicules est bombardée à Syrte par un drone américain et un avion français. Selon le Canard, ça n'a rien d'un hasard, le Canard affirme aussi qu'au même moment, des membres des forces spéciales françaises étaient justement présentes au sol, mais sans préciser leur rôle. La suite, on la connaît : un Kadhafi ensanglanté aux mains d'une foule surexcitée et un cadavre au fond d'une chambre froide.

=====================================================

9H17 : L’hyper revue de presse

Avec , Anne-Elisaeth Lemoine et

A la une de la presse : presque les ingrédients d'un scénario de bande dessinée, en vrac un crocodile, des pirates, une houpette et un petit chien blanc, tiens c'est Tintin qui s'invite au cinéma et au pays de l'Euro.

Le Tintin de Spielberg débarque aujourd'hui sur les écrans... et on ne peut pas le rater dans la presse...

Et surtout pas à Angoulême, dont le festival de la bande dessinée est devenu chaque année incontournable, la Charente libre raconte la saga, il était une fois Tintin, c'est la une du journal... Tintin à la une de la Dépêche du Midi et de Presse Océan, L'Union raconte aussi ce Tintin au pays de Spielberg... T

intin et milou version Spielberg qui courent ensemble à la une du Journal de Saône-et-Loire qui nous emmène au pays de la Tintinomanie, Tintinmania encore à la une de la République des Pyrénées,
et pour le Progrès, Tintin à Hollywood, ça décoiffe... Bref il est partout le reporter du petit XXème, prêt à séduire au cinéma le même public qu'en BD, de 7 à 77 ans et même beaucoup plus...

Et la presse globalement a plutôt aimé : pour le Parisien et Aujourd'hui en France, Spielberg, c'est le meilleur ami de Tintin et même les tintinophiles avertis seront séduits. C'est le Tintin qu'on attendait, une vraie réussite. Pour le Figaro, c'est un tour de force : Hergé n'a pas été trahi. Pour France Soir, le résultat est admirable même si le vrai plaisir est ailleurs, en sortant de la salle, quand on savoure le vrai plaisir du retour en enfance après ces deux heures d'un spectacle à couper le souffle...

Un bémol quand même dans la Croix, pour qui au contraire le Tintin façon Indiana Jones ne séduit pas, et qui se demande quel besoin il y avait de pousser jusqu'au grostesque des scènes de course-poursuite. La Croix particulièrement sévère parle même d'une culture du clin d'oeil qui finit par faire du film un immense gloubi-boulga. Au risque selon la Croix de voir le Tintin de Hergé se retrouver comme tant d'autres avant lui banalisé et dévoré par le Moloch Hollywood...

  • Invité de l'hyper revue de presse : Frédéric Vidal, le rédacteur en chef de Casemate, le mensuel de la BD. A la une : Tintin à l'assaut de la planète avec la sortie du film de Spielberg.

    =====================================================

    10H12 : En direct avec Studio ciné live

    Avec Sophie Benamon de Studio ciné live. A la une : son enquête sur le "vrai" George Clooney à l'occasion de la sortie de son film "Les marches du pouvoir". Un film France Info... L'occasion de lire dans Studio ciné live une enquête incontournable pour les fans de George Clooney, enquête signée Sophie Benamon, à lire d'urgence si vous vous demandez qui est le vrai George Clooney... Le film, "Les marches du pouvoir", c'est l'histoire de la campagne d'un politicien américain pour des primaires démocrates...

Vous êtes à nouveau en ligne