Anne Sinclair, la femme qui divise les femmes ; la lobbyiste de Servier ; le voyage dans le temps de Cage et Travolta

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

VENDREDI 30 SEPTEMBRE 2011

=========================

7H22 : Anne Sinclair, la femme qui divise les femmes ; la lobbyiste de Servier ; le voyage dans le temps de Cage et Travolta

La revue de presse avec Jean-Christophe Martin... avec une femme qui divise les femmes...

Et la femme qui divise les femmes, c'est Anne Sinclair... Le magazine Elle a choisi dans son dernier numéro de s'intéresser au cas Sinclair : pour Valérie Toranian, elle continue de passionner les femmes et de détrôner dans les conversations l'affaire DSK. Les chapelles s'affrontent, les pro et les anti-Sinclair. Pour en savoir plus, "Elle" publie un sondage de l'IFOP pour voir ce que les femmes en pensent vraiment. Verdict : 54 pour cent des femmes interrogées approuvent le soutien d'Anne Sinclair à son mari, 46 mais 46 pour cent désapprouvent...

Une France des femmes qui apparaît donc divisée, pour le psychanaliste Serge Hefez, c'est le signe que l'affaire DSK fait surgir des oppositions très violentes... Soit Anne Sinclair est la complice du démon, soit c'est une sainte...

Et vous, à la place d'Anne Sinclair, qu'auriez-vous fait : la réponse avec un autre chiffre, peut-être le plus significatif de ce que pensent vraiment les femmes sur cette affaire : les trois-quart des Françaises affirment qu'à la place de l'épouse de DSK, elles auraient fini par le quitter.

Pour Valérie Toranian dans l'éditorial de Elle, les femmes ne se sont pas battues pour l'égalité avec les hommes pour finalement s'écraser et tout accepter, mais elle souligne aussi que le combat féministe ne doit pas inversement devenir le combat des bonnes moeurs et ne doit pas régler la sexualité des adultes consentants.

En feuilletant les journaux, on entre aussi ce matin dans les coulisses de l'Assemblée nationale...

La lobbyiste officielle du groupe Servier n'a plus le droit d'entrer au Parlement : elle vient d'être suspendue en raison des suspicions d'intervention du groupe dans le rapport de la mission parlementaire au Sénat sur le Mediator. Elle s'appelle Claire Moizan et elle s'exprime pour la première fois ce matin dans le Parisien et Aujourd'hui en France.

Son métier de lobbyiste consiste à l'Assemblée et au Sénat à défendre les intérêts du laboratoire qui a fabriqué notamment le Mediator. Concrètement, elle explique qu'elle cible les parlementaires qui sont médecins ou pharmaciens. En plaidant par exemple contre le développement des médicaments génériques. Elle se dit abasourdie d'avoir été suspendue à cause de l'affaire du Mediator et défend le groupe Servier, bref elle fait son métier, du lobbying.

Des changements dans la presse : un nouveau patron pour le groupe les Echos...

C'est le premier groupe de presse économique français qui appartient au groupe de luxe LVMH qui change de patron. Le Figaro annonce que Francis Morel succède à Nicolas Beytout qui troque sa casquette de PDG contre celle d'éditorialiste.

Selon Libération, c'est plus qu'un simple changement d'homme, et à l'approche de la présidentielle, c'est un vrai-faux départ qui fait des vagues du côté de la rédaction des Echos qui doit d'ailleurs se réunir ce matin en assemblée générale.

Toujours selon Libération, des journalistes des Echos ne veulent pas voir leur rédaction associée aux idées de Nicolas Beytout, d'autres parlent déjà de Nicolas Beytout, qui faisait partie des invités VIP du Fouquet's au soir de la dernière présidentielle, comme du porte-parole de Nicolas Sarkozy. Nicolas Beytout a répondu à Libération qu'il ne voyait pas le problème et qu'il avait simplement choisi de se recentrer sur son métier de journaliste.

Sur internet, on reparle du voyage dans le temps...

Les rêveurs et les amateurs de science-fiction ont vu leurs espoirs les plus fous relancés quand des chercheurs ont récemment annoncé qu'ils avaient trouvé des particules qui voyageaient plus vite que la lumière... Parmi les implications possibles en tordant bien la théorie, la possibilité du voyage dans le temps...

Une utopie qui a pas mal enflammé la Toile... Ce matin, en allant sur gizmodo.fr, deux photos étranges, dénichées par Nicolas Favreau de la rédaction multimédia de France Info, des photos qui dateraient toutes les deux de la fin du XIXème siècle. Sur la première, on voit John Travolta en habits d'époque, sur la deuxième Nicolas Cage... dans les deux cas une ressemblance frappante. La première est proposée sur ebay à 250 000 dollars, la deuxième à un million. La preuve que pour les petits malins, le voyage dans l'argent c'est beaucoup plus facile que le voyage dans le temps.

=====================================================

9H17 : L’hyper revue de presse

Avec , et Jean Leymarie

A la une de la presse : Copwatch, le site anti-police, et l'aide à la Grèce

Copwatch, un site internet qui fiche les policiers, c'est l'enquête que vous avez entendu ce matin sur France Info, c'est aussi la Une du Parisien et d'Aujourd'hui en France... Le site, probablement monté par des proches de l'ultra-gauche, appelle à surveiller la police et met en ligne des photos de policiers en civil assorties de commentaires parfois diffamatoires.

Des policiers qui s'inquiètent d'être ainsi fichés et stigmatisés, le ministre de l'Intérieur va tenter de faire fermer ce site anti-police... Un commentaire ironique avec le dessin du jour de Ranson dans le Parisien : on voit des policiers entourés de caméras qui disent "on ne se sent plus en sécurité avec ces caméras partout"...

A la une, il y a aussi l'aide à la Grèce...

Et les journaux saluent le vote du Bundestag : pour les Echos, Berlin fait un pas décisif dans la bataille de l'euro, ce feu vert allemand pour sauver la Grèce, c'est aussi la une du Figaro qui salue l'union sacrée, pour le Figaro, cette victoire pour Angela Merkel est aussi une victoire pour l'Europe.

Libération relativise la portée du vote allemand : certes on vient de réduire un peu le volume de la cacophonie européenne, mais c'est toujours la cacophonie, des voix s'élèvent toujours pour dire que ça ne suffira pas à juguler la crise et que les contribuables risquent d'avoir à mettre la main au porte-monnaie. Pour la Croix aussi la digue allemande a tenu bon, mais le vote d'hier ne répond pas à toute les questions.

Enfin l'Humanité revient sur la situation du nouvel hôpital sud-francilien, et dénonce un double gâchis financier et sanitaire, l'hôpital flambant neuf paye déjà un loyer exorbitant alors qu'il est toujours inutilisable pour cause de malfaçons, l'inauguration repoussée depuis des mois. Un gâchis qui porte un nom pour l'Humanité : le PPP, le Partenariat-Public-Privé, rebaptisé à la une du journal le "Partenariat qui Pille le Public"...


Egalement dans l'hyper revue de presse : le médiateur de Radio France Jérôme Bouvier et Erik Kervellec, chef du service police-justice de France Info, pour répondre aux questions des auditeurs sur le secret de l'instruction.

=====================================================

10H12 : En direct avec Elle

Avec Valérie Toranian, directrice de la rédaction du magazine Elle. A la une : "Anne Sinclair, la femme qui divise les femmes" avec un sondage sur le regard des femmes sur l'attitude d'Anne Sinclair dans l'affaire DSK.
Elle qui promet aussi à ses lectrices de devenir le média porte-parole des femmes pendant la campagne présidentielle.

Vous êtes à nouveau en ligne