Quand le Normandie faisait la fierté de la France (1935)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que Marseille accueille aujourd'hui "L'Allure of the Seas", le plus grand paquebot du monde, souvenons d'un temps où le plus grand et le plus rapide paquebot du monde était Français. C'était le Normandie. Il y a 80 ans.

Retour le 29 mai 1935, il y a presque 80 ans jour pour jour. Le port du Havre est noir de monde. Le Normandie s’apprête à prendre la mer pour effectuer sa première traversée de l’Océan Atlantique, direction New York. Et Il fait dèjà l’honneur de la France.Construit naturellement dans les chantiers de Penhöet à Saint Nazaire, le Normandie avait été lancé trois ans plus tôt, un pied de nez à la crise économique qui commençait à frapper durement la France. Mais la crise avait rattrapé le Normandie. Les riches passagers manquent à l'appel. Il faut attendre, attendre donc mai 1935, pour la première traversée.

"Le paquebot Normandie représente aujourd'hui le nec plus ultra de la réusiite technique française...Non seulement Normandie est de tous les paquebots le plus grand, le plus confortable et le plus sûr, mais il est le plus rapide du monde ajoutant ainsi un laurier supplémentaire à ce faisceau de suprématie. "

 A une époque où l’économie française est au plus mal,  "Normandie" est un coin de ciel bleu, une fierté nationale, le plus grand paquebot du monde avec ses 313 mètres, (l’Allure of the seas aujourd’hui à Marseille fait 361 mètres) et en effet le plus rapide.  Dès sa première traversée, le paquebot emporte le fameux Ruban Bleu, cette récompense pour le paquebot traversant le plus rapidement l’Atlantique Nord. C’est une première dans l’histoire pour un bateau français. Pendant trois ans Normandie et le Queen Mary se livreront à un magnifique duel pour ce précieux ruban.

 

Mais une fois encore l’histoire du Normandie se confond avec la grand histoire.

Immobilisé à New York au début de la Seconde Guerre mondiale, puis réquisitionné par les Etats-Unis à la fin de l’année 1941 pour emmener les GI’s combattre en Europe, comme s’il ne voulait pas devenir une arme de guerre, le Normandie devenu USS LAFAYETTE est victime d’un grave incendie pendant les travaux d’aménagement et chavire…

Devenu une épave, le magnifique paquebot est finalement démoli en 1947.

 

Vous êtes à nouveau en ligne