Quand la Turquie était incontestablement européenne...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"La Turquie n'est pas en Europe" entend-on souvent de nos jours. Retour dans les années 1950 quand, pour tout le monde, la Turquie était incontestablement européenne.

Retour au tout début de l’année 1951. L’Europe se relève et se modernise grâce aux dollars du plan Marshall. Mais déjà se pose la question de l’après. Et cet après, il se pense dans l’union entre les pays européens. Tous les pays européens, même un pays dont l’ancrage européen fait aujourd’hui débat….

"Guidés par des experts nationaux et des conseillers techniques américains, les paysans turcs apprennent à tirer le maximum de leur sol, pour un minimum d'efforts et de dépenses. Ces machines finiront par transformer du tout au tout l'agriculture de la Turquie. Et cette terre deviendra pour l'Europe une importante source de produits agricoles. La conception d'une union européenne fait naître un espoir nouveau, d'Oslo à Ankara."

L’Europe devait donc s’unifier d’Oslo à Ankara… Amusant de noter que ni la Norvège, ni bien sûr la Turquie ne font aujourd’hui partie de l’Union européenne ! Pourtant à l’époque donc, aucun doute sur l’appartenance européenne de la Turquie. Le pays est l’un des 16 pays européens à recevoir les subsides du plan Marshall et entre en même temps que son voisin grec dans l’Otan en 1952. Au début de cette décennie, la Turquie est donc, d’un point de vue institutionnel et stratégique, une nation européenne et donc occidentale.

Mais aussi d’un point de vue esthétique, si l’on peut dire…

"Les plus jolies filles de douze pays européens se disputent à Naples le titre tant convoité de Miss Europe 1952. Laquelle de toutes ces beautés aura le plus de chance cette année de remporter la palme, ou plus exactement le contrat de cinéma ? La brune Günseli Başar a été déléguée par Ankara pour défendre les couleurs de la Turquie. Et c'est elle qui sort victorieuse de ce tournoi."

Miss Europe 1952 est donc turque. En 1954, quand l’UEFA voit le jour, il est naturel et évident d’inscrire le foot turc dans le foot européen et en 1956, personne ne trouve rien à redire lorsque la Turquie trouve sa place dans le concours de l’Eurovision qui nait cette année-là.

Dans la foulée, en 1959, la Turquie dépose une demande d’association avec la CEE, signée en 1963. Il faudra attendre 1987 pour que la Turquie demande son intégration à l’Europe communautaire. 2004 pour que le processus soit étudié. Douze ans plus tard, les négociations sont encore en cours, nous montrant à quel point le caractère évidemment européen de la Turquie au début des années 1950 paraît loin…