Mars 1972: Dennis Meadows tire la sonnette d'alarme (dans le désert)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La notion de développement durable a mis du temps à s'imposer. Et pourtant, il y a plus de 40 ans, des économistes alertaient déjà les politiques.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Retour en mars 1972. La très forte croissance démographique dans les pays du tiers-monde et la course à la croissance qui fait rage chez les pays développés commencent à inquiéter. Les ressources seront-elles suffisantes? Ne sommes-nous pas en train de sacrifier la croissance de demain, le développement même, au nom du profit à court terme?

C'est l'esprit du rapport du MIT, commandé par le Club de Rome, et dont Dennis Meadows est son principal rédacteur. 

Meadows explique que le monde ne peut plus vivre avec un tel modèle de croissance, puis il dessine les contours d’une solution…urgente.

 

"Mais il existe une alternative viable à ce scénario. Si la croissance démographique et la production de marchandises entrent en équilibre avec nos ressources limitées et cet équilibre peut être atteint dans les 50 ou 100 ans à venir si nous procédons de manière méthodique.
Autre point très important. Chaque année perdue dans la mise en œuvre d’une nouvelle politique rendra la transition nécessaire beaucoup plus difficile et diminuera nos chances de la réaliser."

Ce rapport "Meadows" est immense succès, notamment de librairie. Le rapport traduit en Français  "Halte à la croissance"  est diffusé dans le monde entier et nourrit d’intenses débats politiques et économiques.

En France, c’est dans ce contexte que deux ans plus tard, en 1974, René Dumont et son éternel pull-over rouge se présente à l’élection présidentielle. Le constat de l'agronome ne diffère pas fondamentalement de celui des économistes du MIT: on ne peut continuer sur ce mode de croissance. Dumont se fait menaçant et communiquant :

 

"Eh bien, vous savez ce qu'il va se passer ? Nous allons bientôt manquer de l'eau. Et c'est pourquoi je bois devant vous un verre d'eau. Précieuse, puisqu'avant la fin du siècle, si nous continuons un tel débordement, elle manquera. A lundi. Je vous dis au revoir et j'espère vous revoir pour vous expliquer notre projet global d'avenir."

 

Entre le rapport du MIT et la candidature de Dumont, l’Occident est frappé par le choc pétrolier à la fin de l’année 1973. La croissance est en berne et les préoccupations écologiques ont totalement laissé la place aux préoccupations économiques et géopolitiques. Remisant à bien des années plus tard la réflexion sur le développement durable.

Et nous rappelant que tirer la sonnette d’alarme n’a d’effet que si les populations peuvent l’entendre.

 

Vous êtes à nouveau en ligne