La DS, divine automobile 1955-2014

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Lancée en 1955 au salon de l'automobile, la DS de Citroën fait une entrée fracassante dans l'imaginaire populaire. Aujourd'hui, à la veille de l’ouverture du Mondial de l'automobile, la marque sort un un concept car qui fait l'événement, la Divine DS. C''est l’occasion de se pencher sur un mythe de l'automobile française sur lequel le constructeur au chevron surfe encore 59 ans plus tard.

A l'automne 1955, le Salon de l'automobile ouvre ses portes au Grand Palais. Et l'attraction de l'année, c'est le nouveau modèle de la marque Citroën.

La mythique DS

C'est un succès immédiat. Le premier jour du salon se termine avec 12.000 commandes. Stylée, racée, reconnaissable entre mille, cette voiture devindra celle de la présidence, des patrons, mais aussi des voyous dans de nombreux films des années 1960 et 1970. Sans oublier la splendide DS noire de Victor Pivert (comme le pivert) dans Rabbi Jacob et celle plus récemment de Patrick Jane dans la série américiane The Mentalist.

De succès à véritable mythe, elle trouve naturellement sa place dans le recueil "Mythologies" publié par le sémiologue Roland Barthes en 1957.

La DS ce n'est pas seulement une voiture, elle a ce petit quelque chose qui la rend "comme les grands édifices religieux du Moyen Âge"

Rien que ça.

La Divine DS: retour vers le glorieux futur?

Espérant très certainement renouer avec l'âge d'or de la marque, Citroën a relancé avec succès, la marque DS depuis quelques années.

Ce weekend s'ouvre à Paris le Mondial de l'automobile et Citroën y présente sa Divine DS , un concept car au nom un peu redondant si l'on y réfléchit quelques instants (divine déesse)...

Et lorsque la marque parle de son nouveau modèle, c'est sur une musique qui n'a rien à envier à celles de boîtes de nuit et qui nous fait, malgré toutes les qualités de ce concept car, regretter l'élégance de l'automobile des années 1950.

Vous êtes à nouveau en ligne