La destruction des Halles de Paris, une catastrophe architecturale

Au début des années 1970, les Halles disparaissent, victimes de l'encombrement et du manque d'hygiène. Au passage, un joyau architectural est détruit.

Retour en mai 1965. L’émission de télévision "60 Millions de Français" est consacrée au "Ventre de Paris", titre emprunté à Zola, magnifique métaphore du marché des Halles, au cœur de la capitale.

Ainsi, de l'aveu même des utilisateurs, les Halles de Paris ont fait leur temps dans leur forme vétuste. Elles dévorent tout un quartier, la place même nécessaire au ravitaillement. Elles obligent ceux qui les utilisent à des tours de force toujours plus difficiles au fur et à mesure que Paris se développe. Il fallait trancher dans le vif. Les pouvoirs publics ont décidé d'opérer le "cancer des Halles". On les transportera hors de Paris, en deux marchés.

Les Halles vivent leurs dernières heures. C’est une page de l’histoire de Paris qui se tourne alors. Imaginez que ce marché datait du XIIème siècle.

À plusieurs reprises dans l’histoire, les problèmes d’encombrements et d’hygiène avaient entrainé d’importants travaux.

Notamment à partir du milieu du XIXème, où dans le contexte de modernisation de la capitale, sont construits par l’architecte Victor Baltard, les fameux pavillons, avec ses fines colonnes de fonte et ses parois de verre.

Pour la petite histoire, Napoléon III avait détesté le premier projet de Baltard, essentiellement fait de pierres…Il aurait dit :

Ce sont des vastes parapluies qu'il me faut, rien de plus !

Et Haussmann aurait ajouté :

Je veux du fer ! Rien que du fer !

Il fallait quelque chose de neuf, de moderne, d’ouvert…Le projet final de Baltard fait l’unanimité. Selon Gustave Eiffel,

Baltard a ouvert Paris au XXème siècle

Les Halles iront à Rungis…Et les pavillons Baltard seront détruits. Suscitant la colère ou l’émotion des habitants du quartier qui manifesteront en vain. Une partie du patrimoine architectural de Paris sera détruit à la fin de l’année 1971 et au début de la suivante. Un pavillon sera cependant démonté et remonté à Nogent Sur Marne. Vous pouvez le visiter et regretter plus encore ce joyau architectural au cœur de Paris. D’autant que leur destruction a laissé la place à une gare RER et au Forum des Halles. Un forum des Halles détruit sans que cela ne suscite guère d’émotion, ni de la part des habitants, ni de la part des architectes.

Vous êtes à nouveau en ligne