Histoires d'info. 1969, le concert sur le toit des Beatles à Londres

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pendant toutes les vacances, Thomas Snégaroff remplace son rétroviseur par une longue vue et nous raconte ce que nous allons commémorer en 2019. À commencer par le cinquantième anniversaire du concert sur un toit londonien des Beatles.

Ce 30 janvier, ce sera le cinquantenaire d’un événement qui en était vraiment un quand il eut lieu. Quatre artistes prennent place sur un toit, celui d’Apple Records, au 3 Savile Row, à Londres. Et ils se mettent à jouer. Les passants n’en reviennent pas, ce sont les Beatles qui sont sur le toit. Et c’est leur premier concert depuis celui de San Francisco, il y a une éternité, le 29 août 1966.


Plusieurs caméras filment ce concert sur le toit. Et pour cause, il s’agit du tournage d’une séquence du film Let It Be. Un documentaire réalisé Michael Lindsay-Hogg qui raconte l’enregistrement de l’album du même nom des Beatles. Le réalisateur tenait à ce que le film s’achève sur un concert. John Lennon voulait le faire très loin de l’Angleterre, pourquoi pas en Afrique, en Egypte à côté des pyramides ? McCartney suggère un petit club, une cave voutée. Une manière de boucler la boucle. Ringo, lui, ne veut pas s’éloigner de Londres et George ne souhaite pas de ce concert. Le choix du toit amuse finalement tout le monde. Et si en plus la police arrive pour les déloger, la séquence sera parfaite, mais allez trouver un policier assez téméraire pour écourter un concert des Beatles !

Un concert de 42 minutes

Surpris par le froid glacial, John Lennon a emprunté le manteau en fourrure de Yoko Ono et Ringo Starr, le petit imperméable rouge de Maureen Starkey, sa femme. Autre problème, non lié à la météo cette fois-ci : John Lennon n’a pas toujours su se souvenir des paroles qu’il écrivait. Pour remédier à ce souci, un assistant se tenait en dehors du champ de la caméra et portait des panneaux sur lesquels étaient écrites les paroles afin que le chanteur puisse les lire en cas de besoin.
Finalement, le concert dure 42 minutes, durant lesquelles les Beatles jouent cinq titres à plusieurs reprises.


Le concert fut finalement interrompu par la police, les problèmes de circulation et les plaintes à cause du bruit, ont contraint le groupe d’arrêter de jouer. Les Beatles quittent le toit. C’est la dernière prestation publique du groupe avant sa séparation en 1970.

Vous êtes à nouveau en ligne