Histoires d'info. Allons-nous manger des pilules en l'an 2000 ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C’est presque devenu un élément de notre mythologie contemporaine, de nos fantasmes de projection dans le futur. Comme la voiture qui vole ou la vie éternelle…La pilule qui remplace le repas.

1964, l’ORTF diffuse une émission consacrée au Pain et au Vin de l’an 2000. On y parle engrais et pesticide, puis arrive le rêve ou le cauchemar : Faudra-t-il s'habituer en l'an 2000 à faire ce que font déjà les cosmonautes? Sucer dans une capsule en plastique un aliment concentré, artificiel sorti tout droit d'une usine ou d'un laboratoire ? En l'an 2000, que mangerons-nous alors ? Des repas en pilules ?

Allons-nous un jour délaisser le steak-frites pour une simple pilule ? 

1964, c’est aussi l’année de la sortie du génial Charlie et la Chocolaterie de Roald Dahl. Le patron de la chocolaterie, Willy Wonka s’emballe : "Cette gomme est la dernière, la plus importante, la plus fascinante de mes inventions. C’est un vrai repas ! C’est... c’est... c’est... cette minuscule bande de gomme que vous voyez là est à elle seule un véritable dîner composé de trois plats. Cette gomme, une fois mise en vente dans les boutiques, changera la face du monde ! Ce sera la fin des plats cuisinés ! Plus de marché à faire ! Plus de boucheries, plus d’épiceries ! Plus de couteaux, plus de fourchettes ! Plus d’assiettes ! Plus de vaisselle à laver ! Plus de détritus ! Plus de pagaille !"

Si les nutritionnistes n’y croient guère, à l’époque comme aujourd’hui, la question reste posée en permanence comme ici dans Le Téléphone Sonne de France Inter en 1982 : "Messieurs bonsoir. Alors un des fabricants qui produisaient des gélules jusqu'alors destinées à l'armée, est-ce le premier signe de l'arrivée du repas sous forme de pilule ?"

Maigrir plutôt que se nourrir

Et, si aujourd’hui on parle encore de pilule pour remplacer un dîner, les chercheurs envisagent plutôt cela comme la solution magique pour maigrir et non pas se nourrir. C’est le sens des travaux du professeur Ronald Evans, qui vient d’inventer une pilule qui fait croire à votre corps que vous avez déjà consommé un repas. Il définit sa pilule comme  "un repas complet imaginaire". Finalement, à rebours des rêves des années 1960, la pilule remplacera peut être demain le repas de ceux qui ne veulent pas manger.


Allons-nous manger des pilules en l'an 2000 ? par franceinfo

Vous êtes à nouveau en ligne