Histoire d'info. Aujourd'hui remède à la canicule, la climatisation est née dans les cinémas américains

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le système d'air conditionné a été inventé aux États-Unis au début du 20e siècle.

La clim' : voilà ce que l’on cherche en ces jours de canicule. Et si vous avez trop chaud, l’un des lieux parfaits, c’est une salle de cinéma. Historiquement, ça n’a rien d’un hasard puisque la climatisation moderne est pour ainsi dire née dans les cinémas américains. C'est notamment le Cinéma Rivoli de New York qui installa le système d’air conditionné inventé par Willis Carrier au milieu des années 1920.

Viendront bientôt les grands magasins et les bureaux, mais c’est dans les cinémas que les Américains ont découvert cet air frais et artificiel, au point d’ailleurs que l’on raconte souvent que si les gros films hollywoodiens, les fameux blockbusters, sortent l’été aux États-Unis, c’est parce que c’est en cette saison que les Américains allaient le plus dans les salles de cinéma, pour profiter de l’air conditionné !

L'air conditionné arrive en France dans les années 1960

Ce sont les États-Unis qui, le plus tôt, ont tranché le débat en faveur de cet air, plus sain selon eux, alors qu’en Europe les partisans d’un air naturel l’emportaient. D’où un décalage très important dans l’usage de l’air conditionné entre les deux continents. En témoigne cette archive de l’ORTF datée du 2 avril 1964, le correspondant Jacques Sallebert échange ici avec un architecte américain :  

"- Il y a une chose qui choque toujours un Français ou même un Européen quand il arrive aux États-Unis, c'est de ne pas pouvoir ouvrir la fenêtre de sa chambre d'hôtel ou du bureau dans lequel il travaille. Pourquoi ça ?
- Juste parce que c'est plus facile de régler l'air conditionné. Il y a des Américains qui n'aiment pas ça non plus mais c'est plus facile. Il y a 10 ans, ils protestaient partout mais ils s'y sont habitués."

"Ils s’y habituent" et, de fait, dans les années 1960, l’air conditionné se généralise déjà dans les bureaux, les hôtels mais aussi dans les logements des particuliers. La France s’y met en pleine période de modernisation des logements. Le premier salon de la climatisation se tient à la Porte de Versailles en 1967, un enjeu majeur pour la France d’alors.

"En l'an 2000, tous les locaux seront climatisés"

En 1970, l’heure est à l’optimisme et nous allons rattraper les Américains dans le domaine, affirmait-on sur France Inter le 8 février 1970, avec Yves Mourousi : "Cette branche importante de l'industrie reste assez peu connue du grand public. Mais c'est de notre confort quotidien qu'il s'agit et nous serons bientôt aussi familiarisés avec les notions de climatisation et de conditionnement d'air que les Américains. C'est ce qu'un professionnel a affirmé : 'Il y a un développement considérable pour faciliter la vie des Français. Je crois qu'en l'an 2000, tous les locaux seront climatisés'."

Tous les locaux climatisés en l’an 2000, on en est finalement assez loin… Et surtout pour les habitations. Aux États-Unis, 90 % des logements individuels sont équipées d’une clim, en France, c’est environ… 4%. La tentation de la clim est mondiale et ne risque pas de se calmer avec les vagues de chaleur qui vont se multiplier. Mais pour l’Agence internationale de l’énergie, c’est une très mauvaise idée. Une clim consomme 25 à 50 fois plus d’électricité qu'un réfrigérateur. De là à vous conseiller de vous réfugier dans votre frigo, c’est un pas que je ne franchirais pas.

Vous êtes à nouveau en ligne