Histoire de folles rumeurs. Emmanuel Macron en couple avec Mathieu Gallet

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Et si le PDG de Radio France était en couple avec un futur président de la République ? La rumeur est née au printemps 2016.

On en parle dans les dîners en ville, dans les couloirs des ministères, dans les rédactions des médias. On le chuchote mais on en est persuadé. Le jeune ministre de l’Économie, Emmanuel Macron est homosexuel et il est en couple avec le non moins jeune président, à l'époque, de Radio France, Mathieu Gallet.

D'où vient cette rumeur ?

Si cet amour interdit, Emmanuel Macron étant marié, commence à être évoqué dès l’été 2014, c’est au printemps 2016, qu’elle prend véritablement son envol, arrivant sur les réseaux sociaux. L’origine de cette rumeur est extraordinairement difficile à établir. Pour certains, comme Richard Ferrand, les Russes sont à la baguette. Pour d’autres, ce sont les cercles sarkozystes, et notamment le banquier Philippe Villin, qui s’échinent à la diffuser. Et il est vrai qu’une interview de Nicolas Sarkozy au Point en mai 2016 laisse songeur. L’ancien président de la République, alors candidat à la candidature des Républicains pour la présidentielle dit d’Emmanuel Macron qu’il est "cynique, un peu homme, un peu femme, c’est la mode du moment. Androgyne". Une manière de se présenter comme un mâle viril, et de remettre une pièce, discrètement, dans la machine à diffuser la rumeur. On ne saura probablement jamais comment cette rumeur est née.

Mais pourquoi une telle rumeur frappe-t-elle Emmanuel Macron ? Là, on peut avoir quelques hypothèses solides. Ce mariage d’amour avec une femme de 24 ans de plus que lui, beaucoup n’y croient pas. L’inverse ne choquerait personne, mais là ce serait une couverture pour cacher sa double-vie. Et puis, il y a le fait que de nombreux observateurs voient en Macron le chouchou des médias. Le voir en couple avec un grand patron du secteur permettrait d’y voir plus clair.

Une rumeur qui sert Emmanuel Macron

Cette rumeur a atteint un tel niveau qu’Emmanuel Macron se décide à en parler en public. Un cas d’école pour tuer une rumeur. La scène se passe le 6 février 2017 : "D'abord, c'est désagréable pour Brigitte. Je vous rassure, comme elle partage tout de ma vie, du soir au matin, elle se demande simplement comment physiquement je pourrais. Heureusement, je ne l'ai jamais rémunérée pour cela. Elle pourrait apporter un témoignage du fait que je ne peux pas me dédoubler, sauf si mon hologramme..."

Habilement, Emmanuel Macron use de l’humour et ne tombe pas dans le piège de laisser entendre qu’il puisse être honteux d’être considéré comme homosexuel. D’une attaque contre lui, Macron en fait une force. Celle d’un homme qui dit ne pas supporter le mensonge, la duplicité et qui rappelle la solidité de son mariage. De quoi se demander si finalement la rumeur ne l’a pas servi...Dans un livre récent, Le Grand Manipulateur, le journaliste Marc Endeweld donne la parole à un conseiller d’Emmanuel Macron qui confie avoir "sciemment relayée cette rumeur". Quant à Mathieu Gallet, très peu se sont souciés de son cas.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Comment les médias peuvent-ils améliorer la société ?" avec Make.org, Reporters d’Espoirs et plusieurs autres médias. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne