Histoire de folles rumeurs. Bigfoot se cache dans des coins reculés

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La créature, entre l'homme et l'animal, apparaît et disparaît au fil des siècles, partout dans le monde.

C’est l’histoire de l’homme qui a vu l’homme qui a vu... un animal géant, couvert d’un pelage brun/roux et qui se cacherait surtout dans les Rocheuses et les Appalaches. Cet animal, on lui a donné un nom : Bigfoot, en raison, bien entendu, des immenses empreintes laissées ici et là par ses pieds. Bigfoot a un cousin dans l’Himalaya, le yéti et un autre dans le Caucase, l’Almasky. À chaque fois un humanoïde aux grands pieds bien planqué dans les montagnes et objet de fantasmes.

La légende de Bigfoot est probablement née à la fin du XVIIIe siècle, plus précisément en 1792, lorsque le naturaliste José-Mariano Mociño rapporte la présence d’une créature, le Matlox, en Colombie britannique, c’est-à-dire dans l’Ouest canadien. Dans les années 1830, les journaux américains évoquent à leur tour la rumeur de l’existence d’une créature géante, reprenant probablement les récits des tribus indiennes.

Son existence "prouvée" par un film

Mais c’est seulement dans les années 1950 que la folie Bigfoot s’empare des États-Unis. Des bandes dessinées, des articles de journaux lui sont consacrés, s’appuyant sur des témoignages de promeneurs ayant aperçu les empreintes ou même la bête. Dans l’immense majorité des cas, on a pu prouver qu’il s’agissait de canulars. En 1967, Roger Patterson filme même un homme singe se promenant dans la forêt. Très probablement un homme déguisé et mimant la démarche que l’on attribue généralement à Bigfoot. Mais ce n’est pas parce que des gens jouent avec la rumeur qu’elle est sans fondement.

C’est sûrement la raison pour laquelle en 1976, dans le plus grand secret, on vient de l’apprendre, le FBI, a lancé des recherches sur Bigfoot, sans parvenir toutefois à éclaircir le mystère. Un mystère qui s’est même épaissi quand le FBI a fait analyser des poils qui se sont révélés n’appartenir à aucune espèce connue : ni homme, ni animal.

En 1995, l’association BFRO (Big foot field research organisation) est créée, son travail est d'écarter les pistes des canulars et trouver une origine scientifique aux traces de la présumée créature. Les traqueurs de Bigfoot continuent de traquer l’invisible et monstrueuse créature. Une créature qui fait encore vivre l’idéal pionnier d’une nation qui resterait ainsi encore à explorer...

Vous êtes à nouveau en ligne