Génération 2022

Martin, 19 ans : "La politique est trop souvent déconnectée de la réalité scientifique"

Jordan, 25 ans : "Je ne suis en France que pour dormir, ça ne m'intéresse pas de perdre mon temps pour aller voter"

Kiara, 21 ans : "Ma génération a peur de ne pas réussir dans cette société"

Lucien, 22 ans : "Je sais qu'il y a des questions politiques qui vont se poser de plus en plus"

"J'ai perdu espoir", "Je ne voterai pas par conviction"... Trois étudiantes racontent leur déception à trois mois de l'élection présidentielle

Matthieu, 23 ans, sur l'écologie : "Je ne pense pas que ça soit dans la radicalité qu'on obtienne un consensus"

Céline, 20 ans : "À l'université, on valorise les parcours considérés comme rentables"

"Les programmes, les gens n'y croient plus" : Martin Rocca, 22 ans, candidat à l'élection présidentielle

Robin, 27 ans : "Le programme de Philippe Poutou, c'est celui dans lequel je me retrouve le plus"

Jérémy, 23 ans : "Emmanuel Macron ou Marine Le Pen, ça sera toujours la même politique, celle de l'Union européenne"

"J'ai postulé à plus de 25 facultés" : Alexandra, 22 ans, toujours sans affectation depuis la rentrée

Julie, 28 ans : "Quand on fait les courses on voit que tout augmente, c'est inquiétant pour l'avenir"

Travis, 23 ans : "La politique, c'est beaucoup d'hypocrisie"

Solène et Audrey, 24 et 25 ans : oui au vote, à condition d'être bien informées

Nils, 19 ans : "On voit bien que c'est le monde d'avant qui est revenu"

Auranne, 21 ans : "J'ai du mal à discerner les partis et les programmes politiques"

Elodie, 28 ans : "Dans nos campagnes, nous n'avons plus de médecins"

Agathe, 22 ans : "En politique, on n'a pas beaucoup de choix"

Maylis, 19 ans : "Les études, la politique, l'écologie, tout est anxiogène"

Vous êtes à nouveau en ligne