Génération 2022

Adria, 22 ans : "La mort dans l'âme, je voterai blanc"

Laura, 29 ans : "C'est à Nicolas Dupont-Aignan que je veux donner mon vote"

Anna, 24 ans : "Voter, c'est une question de survie quand on est une personne discriminée"

Sophia, 28 ans : "Le mal-logement, c'est le grand absent de la présidentielle"

Alice, 19 ans : "Les questions environnementales prennent une place minime dans les débats pour la présidentielle"

Jean-Charles, 24 ans, et Tommy, 23 ans : "On doit voter pour les bonnes raisons et pas pour quelqu'un de divertissant sur TikTok"

Roméo, 19 ans : “Il y a un manque de courage dans le discours politique”

Florian, 23 ans : "Cette culture du buzz en politique, elle m'effraie"

Dinks, 22 ans : "Nous, les jeunes des quartiers populaires avons besoin d'être au centre des débats"

Philippe, 23 ans : "Je ne me sens pas en sécurité partout"

Mathieu, 20 ans : "L'écologie, c'est souvent en fin de programme ou alors pour faire joli"

Paul, 24 ans : "J'étais au pied de la camionnette quand François Hollande est venu à Florange"

Rayan, 20 ans : "Il faut que les candidats prennent position sur les questions LGBT+"

Quentin, 25 ans : "J'aimerais retrouver la liberté d'avant"

Valentine, 22 ans : "La cause animale est sûrement la plus oubliée"

Drilon, 19 ans : "Les trois derniers présidents, ils nous l'ont mis à l'envers"

Gaulthier, 23 ans : "Il faut transformer la revendication en projet"

Anna Agueb-Porterie, 24 ans : "Repenser notre société et faire en sorte qu'elle soit plus respectueuse"

Camille, 27 ans : "Si on arrivait à 2 000 euros net pour une aide-soignante, ce serait un grand pas"

Vous êtes à nouveau en ligne