Génération 2022

Antoine, 18 ans : "Le second tour ne laisse que peu d'horizon à la jeunesse"

Lynda, 21 ans : "J'ai été déçue de la façon dont l'écologie a été abordée pendant le débat de l'entre-deux-tours"

Max, 22 ans : "J'ai eu la chance de bénéficier de pas mal de mesures mises en place par Emmanuel Macron"

Malo, 20 ans : "Si le débat se passe bien, ce sera Marine Le Pen qui finira dans l'urne"

Tyrese, 18 ans : "Emmanuel Macron et Marine Le Pen, c'est basique, il n'y a rien de nouveau pour la France"

Hannah, 18 ans : "Macron et Le Pen, ce n'est pas la même chose, l'extrême droite, ce n'est pas rien"

Matthieu, 23 ans : "Ce qui va me faire trancher, c'est le débat d'entre-deux tours"

Malicia, 18 ans : "S'il faut voter pour Marine Le Pen à la place d'Emmanuel Macron, je le ferai sans aucune pitié"

Denis, 26 ans, après le premier tour de l'élection présidentielle : "Une fois de plus, la jeunesse a été piétinée"

Adria, 22 ans, mobilisée "d'une manière ou d'une autre contre Marine Le Pen"

Vincent, 25 ans, ira voter dimanche : "J'ai fait un choix, ça s'est fait assez tard"

Lynda, 21 ans : "Je ne sais pas pour qui voter, pourtant, j'ai lu tous les programmes !"

Pia, 23 ans : "La campagne présidentielle, c'était quelque chose que j'attendais. Il y a un peu de déception"

Léa, 22 ans : "Cela ne fait même pas 100 ans que les femmes ont le droit de vote, alors il faut aller voter"

Valentin, 28 ans : "Le corps enseignant est de moins en moins politisé"

Théo, 24 ans : "Entreprendre, c'est au fond une démarche politique"

Dorian, 30 ans : "Le vote, c'est le dernier kilomètre de l'engagement, celui qu'il ne faut pas rater"

Martin, 20 ans : "Je trouve que les partis politiques sont devenus insignifiants"

Anatole, 25 ans : "Je trouve que la politique est faite pour que ça ne soit pas l'affaire de toutes et tous"

Vous êtes à nouveau en ligne