franceinfo seniors. WeWard, une application qui lutte contre l'isolement et la sédentarité des seniors

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nice, ses partenaires et mécènes, ont lancé en janvier 2020 le projet Bien Vieillir. Ce projet s’appuie notamment sur l’application mobile WeWard, qui a pour objectif de prévenir l’isolement et la sédentarité des seniors.

Ce projet Bien Vieillir lancé par le CHU de Nice pour prévenir l’isolement et la sédentarité des seniors. s’appuie sur l’application mobile WeWard, en récompensant leur activité physique.  

Lutter contre la sédentarité

Beaucoup d’entre eux n’atteignent pas les 10 000 pas journaliers recommandés par l’OMS pour être en bonne santé. À cela s’ajoute la sédentarité, qui fait partie des 10 premiers facteurs de risque de mortalité dans le monde.

La startup WeWard a mis en place cette application mobile qui récompense financièrement ses utilisateurs pour leur activité physique : la marche à pied.

Marchez et vous serez récompensés
Marchez et vous serez récompensés (WEWARD)

Une récompense financière

Cette application récompense financièrement ses utilisateurs en monnaie digitale, les "Wards" pour chaque pas effectué dans la rue ou chez soi. Les Wards sont ensuite échangeables contre des euros directement sur son compte en banque, ou contre des produits, des voyages, des dons, des cartes cadeaux ou du matériel de sport.

Dans le cadre du projet Bien Vieillir, la startup mettra dans les mains de 1 500 seniors l'application mobile WeWard. Ces seniors seront récompensés quotidiennement pour leur activité physique. Ainsi, la startup tentera d’évaluer l’acceptabilité de l’application chez les personnes âgées et ses conséquences sur l’engagement dans la pratique d’activité physique.

Pour ce faire, un ensemble de données sera collecté : directement via l'application (accéléromètre, géolocalisation, vitesse de marche, dénivelé, utilisation de l'application, podomètre)

-   via une série d'analyses effectuées au sein de la plateforme fragilité du CHU de Nice (plateformes de forces,caméras optoélectroniques, électrodes électromyographiques, ergomètre isocinétique, impédancemètre…)

-   via des questionnaires psychométriques, afin de mesurer avec précision l'impact physique et psychologique de l'application sur le comportement des seniors et leur santé.

Les résultats de cette étude,  pourront faire l’objet d’une publication scientifique.

Vous êtes à nouveau en ligne