"Un pari sous les toits" au 47 rue de Chabrol à Paris

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est l'utopie d'une femme devenue réalité. Où comment une riche propriétaire a décidé de renover un immeuble du 47 rue de Chabrol à Paris, pour proposer des logements remis à neufs à des personnes démunies ou mal logées.

Françoise Lorenzetti a tout financé. Elle a elle-même monté les meubles. Parce que pour elle, "la générosité relève de l'idée de justice, pas de la charité ".

Aujourd'hui, étudiants, retraités, jeunes travailleurs, mères isolées y cohabitent et s'entraident. Habitués aux chambres insalubres, la plupart ont cru s'être trompés d'adresse en arrivant au 47 rue de Chabrol à Paris.

Françoise Lorenzetti cherche de nouveaux immeubles pour renouveler l'expérience.

"Un pari sous les toits ", un reportage du journaliste et réalisateur Frédéric Laffont à lire dans le numéro 25 de la revue XXI, actuellement en vente en librairie.

Vous êtes à nouveau en ligne