Les bergers du Caucase

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pierre Jeanmougin s'est mêlé aux bergers du Caucase, en Géorgie. Il a suivi la transhumance de ces bergers qui, au printemps, quittent les plaines du sud, pour rejoindre les montagnes où ils vont passer l'été. Une véritable expédition... Les plus jeunes abandonnent par manque d'expérience.

Mot de Revue XXI

Dans une Géorgie partagée entre influence russe et occidentale, ils vivent hors du temps. Installés l’hiver à l’est de Tbilissi, dans les plaines du sud proches de l’Azerbaïdjan, des bergers gagnent tous les ans au printemps leur bastion natal, la Touchétie, une région isolée du Caucase. Le voyage de 250 kilomètres dure trois semaines. Pour atteindre les alpages d’été, sur le flanc sud de la Russie, ils franchissent rivières et hautes montagnes avec les troupeaux.

Vous êtes à nouveau en ligne