VIDEO. Numérique : "l’aventure féminine est possible" selon Céline Lazorthes

FRANCEINFO

Invitée de Jean-Paul Chapel dans ":L’éco" mercredi 1er mars, la jeune chef d’entreprise Céline Lazorthes, fondatrice de la cagnotte en ligne Leetchi, revient sur une question prédominante dans le numérique : où sont les femmes ?

"En sept ans, Leetchi c’est : soixante dix salariés et sept millions d’utilisateurs" déclare Céline Lazorthes, trentenaire à la tête de la cagnotte en ligne, sur le canapé gris de ":L’éco" mercredi 1er mars.

En réponse à la Question qui fâche, concernant la commission récupérée par le site sur les cagnottes caritatives, Céline Lazorthes réplique: "j’adorerais faire un service entièrement gratuit. Malheureusement on a des salaires à payer, une qualité de service à assurer. Chez Leetchi on prend 2,9% de commissions sur les cagnottes caritatives, c’est la moins chère du marché."

"La France est un bon pays pour entreprendre"

Dans le numérique moins de 10% des postes sont occupés par des femmes : "la diversité est riche ! Dans des métiers d’innovation on doit pouvoir réfléchir différemment et c’est cette mixité qui permet d’avoir cette capacité. Il faut encourager les jeunes femmes à entreprendre ! Leur dire que c’est possible, que c’est un métier heureux où l’on apprend tous les jours."

Beaucoup de normes, de charges administratives, entreprendre en France peut décourager : "c’est difficile d’entreprendre en général, je pense plutôt que la France est un bon pays pour entreprendre ! On a un écosystème très fort, on est bien accompagnés, il y a des aides…"

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Céline Lazorthes a choisi Un déluge de toi de Bertand Belin : "pour se réveiller ce matin!"

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

Vous êtes à nouveau en ligne