Un disque acheté, une blague offerte

Un vendeur de la Fnac a bien fait rire le web avec ses détournements des "coups de cœur" de l'enseigne.

 Ca n'est pas passé inaperçu, et c'était visiblement le but. En postant sur Facebook le produit de son imagination de vendeur de disques visiblement remonté après les succès francophones du moment, Kevin, employé de la Fnac Parinor d'Aulnay-sous-Bois, n'ignorait pas qu'il avait sous la main les ingrédients du contenu viral par excellence.

Son truc à lui : les étiquettes "coups de cœur ", celles grâce auxquelles les vendeurs de l'enseigne soulignent tel ou tel album dans leurs rayons. Sauf que Kevin est un petit farceur. Il a donc décidé de tordre légèrement l'exercice, tout en s'amusant un peu au passage aux dépends des rappeurs français à la mode (Black M, Maître Gims, Booba, Kaaris et consorts), des starlettes en vogue (Kendji Girac, Grégoire, Emmanuel Moire) ou des indéboulonnables Francis Cabrel et Chantal Goya.

(©)
(©)
(©)
(©)
(©)
(©)
(©)
(©)
(©)
(©)
(©)

Face au succès de ces petites facéties, la Fnac a fini par réagir, confirmant le détournement et assurant que le poste de Kévin n'était nullement menacé. Par contre, ils n'encouragent pas ce genre de comportement. Faut pas charrier.

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué la reprise en main de Twitter par Jack Dorsey; les projets d'Internet dans l'espace d'Eutelsat et Facebook; LinkedIn qui se fait taper sur les doigts aux USA et le dernier clip viral de Stromae, avec la police de la route californienne en guest star :

 

Vous êtes à nouveau en ligne