Licenciements : la méthode Twitter

Le réseau social a annoncé sa décision de se séparer de 8% de ses salariés. Des licenciements supposés se faire "dans le respect", même si certaines méthodes laissent songeur.

 C'est la première grande décision de Jack Dorsey depuis sa confirmation comme PDG de l'entreprise. Pour rassurer les investisseurs, de grandes économies sont envisagées, et cela passe par un plan de licenciement plutôt costaud : 336 postes supprimés, soit 8% des salariés. Dorsey a confirmé l'information dans un mail adressé à ses collaborateurs, assurant que ces départs se feraient "dans le respect ". 

Sauf que depuis ce mardi, des témoignages apparaissent sur les réseaux - notamment, ô ironie, - de salariés ayant découvert leur renvoi de façon assez brutale. Leur boîte mail professionnelle avait été supprimée. Tout simplement. On a connu plus délicat, et surtout plus respectueux. Dès l'annonce du plan de licenciements, l'action du réseau est remontée sur les places financières. Par contre, son image, elle, risque de ne pas en sortir indemne.

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué les projets de Facebook dans le domaine de la vidéo; l'accès au WiFi dans les zones rurales; Indiana Jones 5 et deux vidéos mettant, chacune à leur manière, la sécurité routière en avant (attention, âmes sensibles, s'abstenir) :

 

Vous êtes à nouveau en ligne