Le Cytomégalovirus, ce dangereux inconnu

Un message d'un internaute français sur Facebook sur ce virus méconnu, très dangereux pour les enfants à naître, a été partagé plusieurs dizaines de milliers de fois.

 Sous le coup de l'émotion, notre confrère Yann Champion de Slate.fr écrit, mardi dernier, un message sur son compte Facebook. Il y parle de son bébé, Aubin, décédé il y a 5 ans tout juste, des suites de la contraction in utero d'un virus trop peu connu, le Cytomégalovirus (CMV). Dans ce post, il s'emporte contre le manque de dépistage et de prévention sur ce virus aussi commun que dangereux, pouvant causer de graves séquelles au foetus lorsqu'il touche une future maman. Cette dernière aura souvent été contaminée par un autre enfant en bas-âge, chez qui le virus n'aura que peu d'effets, ses symptômes s'apparentant à ceux d'un simple rhume.

Partagé plus de 140.000 fois sur les réseaux, le message de Yann Champion porte surtout le désir de voir le dépistage - quasi-inexistant, faute de réel traitement et pour éviter de créer la psychose chez les femmes enceintes - se généraliser et la prévention s'organiser, comme c'est le cas dans d'autres pays, en Belgique, par exemple. Dans l'article qui fait suite au message initial, Yann Champion partage une série de liens passionnants, à lire que vous ayez ou non des enfants, que vous souhaitiez ou pas en avoir.

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué les taxis, Uber et surtout Courtney Love, star bien involontaire du mouvement du jour, ainsi que le beau contrat signé par Arianespace pour lancer les satellites de OneWeb, l'entreprise qui veut connecter au web les trois milliards d'habitants de notre planète qui en sont jusqu'ici privés.

Vous êtes à nouveau en ligne