Ils se rasent le crâne en soutien aux manifestations à Hong Kong

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La campagne "Going Bald for Hong Kong" fait écho aux premières protestations des Hong-Kongais début septembre contre la décision chinoise de limiter le suffrage universel en 2017.

Des militants chinois pro-démocratie ont décidé de se raser le crâne en soutien aux manifestations à Hong Kong. Une démarche qui fait écho à celle entreprise début septembre par des Hong-Kongais pour protester contre la formule restrictive de suffrage universel proposée par la Chine.

Le premier à l'avoir fait selon le New York Times est un activiste de la province de Hunan, Ou Biaofeng, arrêté ce mercredi par la police chinoise. "Je suis en vacances forcées", a-t-il répondu ironiquement aux correspondants américains.

Un geste capillaire qui a été copié en ligne.

Ou le réalisateur taiwanais Giddens Ko.

 

Vous êtes à nouveau en ligne