Fini le hipster, voici le yuccie

Après le hippie, le yuppie, le bobo, le hipster, voici le nouveau personnage cool et détestable des années 2010 : le yuccie.

Vous avez haï le bobo ? Vous avez détesté le hipster ? Voici la nouvelle cible de vos récriminations : le yuccie . Le terme est tout neuf, il a été inventé en début de semaine par un journaliste américain, mais il arrive telle une déferlante numérique et la presse en fait déjà des tartines (nous y compris). Qui est donc le yuccie ? Un(e) trentenaire cool et fortuné, qui contrairement au hipster , qui misait tout sur l'apparence et la revendication de ses goûts forcément en avance sur ceux de ses contemporains, met une bonne partie de son énergie dans sa réussite sociale, ce qui le rapproche du yuppie .

Sauf que là où ce dernier - figure honnie des années 1980 - était essentiellement focalisé sur l'argent, le yuccie cherche aussi, en plus d'un salaire le plaçant clairement dans le haut des statistiques, la possibilité de pouvoir exprimer sa créativité au sein d'une entreprise cool et bien intentionnée si possible. S'il peut en être le créateur, c'est encore mieux. Le "y" du début de son nom pouvant par ailleurs être vu comme une référence à la génération Y (celle des personnes nées entre 1980 et 2000), on suppose que le boulot en question aura un tout petit peu à voir avec le web. C'est un tropisme tout personnel, on est d'accord.

Le yuccie , comme le hipster avant lui, colonise les quartiers anciennement populaires des grandes villes, accélérant leur gentrification à grands coups de magasins équitables mais hors de prix, de salons de tatouages, de cafés chics et décalés, de microbrasseries, de boutiques de vente / réparation de vélos et autres joyeusetés. On ignore, par contre, si - pour la partie masculine de cette nouvelle catégorie - le port de la barbe sera, comme chez ses prédecesseurs, requis. Une partie de la rédaction de franceinfo.fr vote contre cette idée, et précise pour conclure que la sonorité du mot yuccie n'est pas sans rappeler les plus grandes heures de la chanson française :

Dans France Info Numérique, nous avons également évoqué le projet de nomination d'un Chief data officer à Paris; la superbe pétition de soutien au couple Balkany (lisez les commentaires, c'est l'or); la contre-attaque de Spotify après l'annonce du lancement prochain d'Apple Music; la bonne blague des clubs de football de Monaco et Cruzeiro, et la séparation de Marge et Homer Simpson, qui plonge le monde dans le désarroi et l'inconnu.

Vous êtes à nouveau en ligne