Drones : les trafiquants de drogue s'y mettent aussi

Drôle de surprise pour les habitants de la ville mexicaine de Tijuana cette semaine, lorsqu'un drone transportant 3kg de métamphétamine s'est subitement crashé.

 L'histoire aurait presque été digne de figurer dans un épisode de feu-l'excellente série Breaking Bad. Dans la nuit de mardi à mercredi, des habitants de Tijuana ont eu la surprise de voir un drone se crasher, dans un parking de cette ville mexicaine connue notamment pour sa proximité avec la frontière des Etats-Unis.

Les drones se généralisant - certains survolent même l'Elysée - rien d'étonnant à ce que quelques appareils finissent par s'écraser de temps en temps. Sauf que celui-ci a une petite particularité : il transportait une cargaison de drogue. Trois kilos de métamphétamine, le produit qui fait fureur - et des ravages - en Californie depuis quelques années déjà.

Un commerce tenu de main de maître par les cartels sud-américains, qui, comme tout le monde, sont visiblement séduits par les nouvelles technologies et les possibilités qu'elles offrent à qui veut bien s'en saisir. En l'occurence, c'est un raté, d'autant plus rageant pour les techno-dealers que le joujou s'est abîmé à moins de deux kilomètres de la frontière. On parie par contre que les agents fédéreaux de la DEA (les Stups américains) vont investir dans de bonnes jumelles, si ça n'est pas déjà fait puisque Vice révèle que pas moins de 150 tentatives de livraison de drogue par drone ont été comptabilisées dans la région depuis 2012.

Par ailleurs, dans France Info Numérique nous avons évoqué The League, le Tinder des gens riches, beaux et intelligents, la nouvelle mode de la #surprisedface sur Instagram, cet excellent blog pour apprendre à prononcer le nom de Matthew McConaughey et cette bande-annonce qui a déchaîné les passions en ligne cet après-midi :

Vous êtes à nouveau en ligne