Qui sont les Corses qui promettent de "déposer les armes" ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Après près de 40 ans de lutte armée et des milliers d'attentats, les nationalistes corses annoncent qu'ils déposent les armes et qu'ils vont recentrer leur lutte sur le terrain politique.

Près de quarante ans après sa création, le principal mouvement indépendantiste corse annonce qu’il dépose les armes. Le FLNC renonce définitivement à la lutte armée.

Une première, car le FLNC avait déjà annoncé des trêves, des pauses dans la lutte armée, mais c’est la première fois qu’il sonne la fin de cette "guerre" contre l’Etat français, entamée en 1976 par une "nuit bleue" : une série d'attentats perpétrés en quelques heures.

 

En 38 ans de lutte, le FLNC a revendiqué des milliers d’attentats commis sur l’île, mais il a toujours affirmé épargner les vies humaines. Même si neuf policiers et gendarmes ont été tués.

> Comprendre : Le nationalisme corse et l'indépendantisme

Du combat au pouvoir politique

Désormais, les nationalistes corses changent leur fusil d’épaule : ils passent "du combat et de la résistance" à la construction d’un véritable "pouvoir politique" en Corse, précisent-ils dans leur communiqué.

Qui sont-ils ? Quelles luttes ont justifié, à leurs yeux, ces milliers d’attentats commis en Corse ? La journaliste indépendante, spécialiste de la Corse, Hélène Constanty, répond aux questions des lecteurs de Mon Quotidien , le quotidien des 10-14 ans.

Au micro : Shirel, Clémentine, Alexandre et Valentin, des CM2 de l’école Sainte-Geneviève du Marais à Paris.

> Histoire : Il y a 250 ans, la Corse devient française

(© Play Bac Presse / Ugo Emprin)

Qui sont les Corses qui promettent de déposer les armes ? L'intégralité de l'interview d'Hélène Constanty
--'--
--'--
( )