Quand les animaux sont utilisés pour des expérimentations scientifiques

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un agneau génétiquement modifié, destiné à la recherche, s'est retrouvé dans un abattoir. En 2010, 2,2 millions d'animaux ont été utilisés à des fins scientifiques. Comment sont menées ces expérimentations et dans quel but ? C'est le sujet du jour des petits journalistes de France Info junior.

L’agneau appartenait à un programme de recherche mais il s’est retrouvé dans l’assiette d’un consommateur. Rubis était un agneau femelle génétiquement modifié avec un gène de méduse. Née au printemps 2014, elle était destinée à la recherche scientifique sur les infarctus pour le compte de l’INRA, l’Institut national de recherche agronomique. Quelques mois plus tard, elle s’est retrouvée dans un abattoir au milieu d’animaux destinés à la consommation, suite à un acte de malveillance, comme l'a révélé il y a quelques jours le journal Le Parisien . Un employé l’aurait placée là pour se venger de son supérieur avec qui il était en conflit.

2,2 millions d'animaux pour la science

Rubis n’est pas le seul animal utilisé par la science. En 2010, 2,2 millions d'animaux ont été utilisés à des fins scientifiques, principalement des souris, des poissons, des rats et des lapins. Début juin, une fronde a été lancée par des citoyens. Intitulée Stop vivisection, elle demande l'interdiction des expérimentations animales. La pétition s'adressait notamment à la Commission européenne, en vain. Le 3 juin, la Commission s'est prononcée pour une limitation de l’usage des animaux lors d’expériences mais elle a jugé prématuré de bannir totalement cette pratique. L'organisation a alors souligné que les expérimentations animales ont permis des avancées en matière de santé. Elle a rappelé notamment que ces expérimentations étaient encadrées par une directive de 2010 qui vise à limiter la souffrance et l'angoisse des animaux. Un texte encore trop timoré pour les associations de défense des animaux, qui contestent la valeur scientifique de tests réalisés sur des animaux pour des produits et des médicaments destinés à l'Homme.

 

Mais à quoi les souris, rats ou lapins servent-ils pour les scientifiques ? Qui teste des produits sur des animaux ? Basile, Lana, Aurélie et Farès, en CM2 à l'école Paul-Langevin de Saint-Ouen, posent leurs questions à Isabelle Goetz, porte-parole de l'association Peta qui lutte contre les expérimentations animales. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne