"Le gouvernement sait-il qu'on ne peut pas vivre avec un SMIC ?"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le SMIC, salaire minimum versé aux salariés, a été très légèrement augmenté au 1er janvier. "François Hollande sait-il qu'on ne peut pas vivre avec un SMIC ?", demande l'un des enfants de France Info junior, qui interviewent l'économiste Eric Heyer.

On les appelle "smicards" : les trois millions de salariés français qui touchent le SMIC, salaire minimum interprofessionnel de croissance, ce que doivent donner, au minimum, les patrons, à leurs salariés.

Au 1er janvier, comme tous les ans, le SMIC a été légèrement augmenté : + 1,1 % cette année. Il est ainsi passé à 7, 45 euros par l'heure. Pour quelqu'un qui travaille à temps plein (35 heures par semaine), cela représente une paie de 1.133 euros par mois.

Comment fonctionne le SMIC ? Tous les salariés dans le monde, et même les enfants chinois qui fabriquent la plupart de nos vêtements, touchent-ils l'équivalent d'un SMIC ?
Eric Heyer, directeur-adjoint de l'OFCE, le centre de recherche économique de Sciences-Po, répond aux abonnés à Mon Quotidien , le quotidien des 10-14 ans.
Au micro : Emile, Thomas, Yanis, et Armand, en sixième au collège Elsa-Triolet de Paris.

Moral, pas moral ? 

Comme dans
chaque titre de la collection "Goûters philo" , le livre met le jeune lecteur dans des situations très concrètes, et l'aide ainsi à réfléchir pour mieux grandir.
Exemple dans Moral, pas moral ? Quand le chien fait ses besoins au beau milieu du trottoir et que son maître
file à l'anglaise pour ne pas avoir à ramasser. Ce n'est pas
bien, il le sait, il le fait quand même. C'est donc à sa conscience qu'il va
devoir rendre des comptes.

Derrière chaque
anecdote comme celle-ci, il y a une explication pour aider le jeune lecteur à
faire la différence entre, faire quelque chose de mal, de bien ou quelque
chose d'interdit.
Autre exemple :
le bizutage. Ceux qui le pratiquent se justifient par le respect de la
tradition. Mais c'est en se plaçant dans la peau de la victime du bizutage, que
le enfants comprendront pourquoi il ne faut pas le faire 

A la fin, il y a aussi un cahier pour
inciter les jeunes à jouer entre copains, et à réfléchir pour mieux grandir.
Les éditions Milan ont déjà publié 25 numéros de ces Goûters philo , sur des
thèmes aussi variés que l'amour et l'amitié , le rire et les larmes , la fierté
et la honte
ou le travail et l'argent .
A partir de 6 ans, 7,90 euros.

Vous êtes à nouveau en ligne