franceinfo junior. Que sait-on de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une semaine après l'incendie à Rouen, des collégiens posent leurs questions à ce sujet dans franceinfo junior. Pour leur répondre : Anne-Laure Barral, journaliste environnement à franceinfo.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une semaine après l'incendie de l'usine Lubrizol, franceinfo junior revient sur cet événement à Rouen qui provoque beaucoup d'inquiétudes et de questions. Les élèves de 5e du collège Paparemborde de Colombes dans les Hauts de Seine interrogent Anne-Laure Barral, journaliste environnement à franceinfo.

La première question revient à Lucas : "Qu'est-ce qui a fait exploser l'usine ?" Anne-Laure Barral lui répond : "L'usine n'a pas vraiment explosé, il y a eu des explosions parce qu'il y avait des dégagements gazeux mais elle a pris feu, il y a eu un incendie. J'aimerais bien pouvoir te répondre mais une enquête est en cours pour comprendre pourquoi il y a eu un incendie sur un site qui est sensible parce qu'il y a des produits chimiques qui peuvent prendre encore plus feu voire exploser."

Eliot veut savoir s'il y a eu des blessés dans l'incendie. "Il n'y a pas eu de blessés parce que c'était très tard dans la nuit, explique la journaliste environnement. Mais les personnes qui sont intervenues sur l'incendie ne se sont pas senties très bien après (malaise, nausée, vomissement)." 

Est-ce-qu'il y a de la pollution ?

L'élève veut aussi savoir s'il y avait des produits chimiques dans cette usine. "Oui on a la liste maintenant (...) Ce sont plutôt des produits issus du pétrole, il y a des acides, des produits chlorés..." Basile se demande alors si il y a eu de la pollution à cause de l'incendie. "Oui il va rester de la pollution. Au départ, c'était une pollution dans l'air avec des fumées qui sont parties assez haut et assez loin... Et la pluie a fait retomber cette pollution sous forme de suie. Des poussières noires qu'on a vu un peu partout... On en a même trouvées jusqu'en Belgique. On analyse ces suies pour savoir ce qu'elles contiennent et en quelle quantité." Le but étant de savoir, par exemple, si cela peut poser problème de consommer les produits des champs à proximité.

Sur cette page, réécoutez en entier notre émission du jour sur l'incendie de l'usine Lubrizol, ses questions et ses conséquences. 

Vous êtes à nouveau en ligne