franceinfo junior. Notre-Dame-de-Paris : c'est quoi la pollution au plomb ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que le chantier de reconstruction de Notre-Dame-de-Paris a repris, franceinfo junior fait un point sur la pollution au plomb à ses abords. Pour répondre aux questions de trois enfants : Jacky Bonnemains, porte-parole et directeur de l'association Robin des Bois.

C'est un vaste chantier qui a changé le quotidien de Paris, des riverains et des touristes cet été : la reconstruction de Notre-Dame-de-Paris, suite à son incendie, et le grand nettoyage autour du chantier. Une troisième phase de dépollution au plomb doit d'ailleurs être réalisée lundi 26 et mardi 27 août sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame et des tests pour mesurer les taux de plomb sont en cours, rapporte France Bleu Paris. Au total, 10 200 m2 doivent être décontaminés. Fin juillet, l'association Robin des Bois avait déposé plainte contre X notamment pour mise en danger de la vie d'autrui, concernant les risques liés à la pollution au plomb après l'incendie de la cathédrale.

Mais c'est quoi la pollution au plomb ? Quel rapport avec Notre-Dame-de-Paris ? Pour sa rentrée, franceinfo junior fait le point sur le sujet. Jacky Bonnemains, porte-parole et directeur de l'association Robin des Bois, répond aux questions de trois enfants : Salomé, Emma et Aurélia, âgées de 8 à 11 ans. Elles sont en colonie Vacances pour tous, au centre des Sables d'or à Gouville-sur-Mer. 

"C'est quoi du plomb, est-ce que c'est dangereux ?" demande Emma pour commencer. Jacky Bonnemains lui explique : "Le plomb est très très dangereux. C'est un minerai qui est normalement dans la croûte terrestre, qui a fait l'objet d'une extraction. Il s'est retrouvé – après avoir été travaillé dans une fonderie – dans la flèche et la toiture de Notre-Dame-de-Paris."

Quelle maladie peut provoquer le plomb ?

Salomé à son tour veut savoir quelle maladie peut provoquer le plomb. Jacky Bonnemains : "Des maladies diverses mais en particulier chez les enfants, il peut y avoir une difficultés supplémentaire dans l'apprentissage de la lecture, de la conversation et de la mobilité. Toutefois, il faudrait que l'exposition au plomb soit prolongée et lourde pour en arriver à ces maladies graves pour l'enfant." Le saturnisme par exemple est l'une de ces maladies synonymes d'intoxication au plomb. Mais de quelle exposition parle-t-on ? "Les risques sont l'inhalation des poussières de plomb, l'ingestion et aussi le contact sur la peau, sur les muqueuses, avec les yeux" par exemple, détaille l'invité.

Mais "il vient d'où le plomb ?" s'interroge Aurélia, 11 ans et demi. "Il vient de Notre-Dame-de-Paris, de la toiture, de la Flèche. Sous l'effet de la chaleur, il s'est volatilisé en millions de particules qui sont retombées sur les trottoirs, dans la Seine, près des écoles, sur les terrasses, les jardins publics. (...) Il est dispersé, on peut le ramasser en particulier sous les semelles." Ce qui rend d'autant plus difficile de le "capter" et le "confiner", précise l'invité, qui estime que les pouvoirs publics ont eu "du retard à l'allumage" sur ce sujet.

Des chantiers pour décontaminer le plomb

Un chantier de nettoyage a été justement mis en route pour décontaminer les parties polluées par le plomb, mais comment vont-ils faire, se demande Aurélia : "Le plomb ils ne vont pas le laisser là, où ils vont le mettre ?" C'est l'occasion pour Jacky Bonnemains d'expliquer que "pour l'instant, il est surtout sur les trottoirs, la voirie... plus on attend, plus il sera difficile de l'aspirer." Gels, jets haute-pression... Il existe "plusieurs méthodes mais aucune n'est parfaite, c'est un énorme travail qui va prendre longtemps."

Salomé s'intéresse aux enfants potentiellement contaminés : "Vont-ils être sauvés ?" demande la jeune fille. "'Sauvés', n'éxagerons pas, ils ne sont pas en péril tous, nuance l'invité. Mais les bébés et jeunes enfants peuvent être à la rentrée scolaire à Paris en contact avec des poussières de plomb. Pour qu'ils ne soient pas malades de l'incorporation des poussières, il faut prendre des précautions : il faut que toutes les crèches, écoles, collèges, lycées qui sont contaminés soient assainis avant la rentrée scolaire." 

Sur cette page, réécoutez en entier notre émission franceinfo junior du jour sur la pollution au plomb à Notre-Dame-de-Paris. 

Vous êtes à nouveau en ligne