franceinfo junior. Mondial de football : est-ce que les filles et les garçons jouent ensemble ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est le début du Mondial féminin de football ce vendredi . Pour parler des Bleues, des collégiens interviewent Cédric Guillou, journaliste au service des sports de franceinfo.

Qui sera en finale le 7 juillet prochain ? Le Mondial féminin de football s'ouvre vendredi 7 juin, avec un premier match entre la France et la Corée du Sud. Au total, 24 équipes vont s'affronter pour décrocher le titre de championne du monde. Jouant à domicile, les Bleues menées par Corinne Diacre se lancent en premier dans la compétition.

Sur les Bleues en lice, nos jeunes intervieweurs et élèves au collège Claude Bernard de Paris ont de nombreuses questions. Ils les posent à Cédric Guillou, journaliste au service des sports de franceinfo.

Sega ouvre le match avec sa première question : elle veut savoir qui est la meilleure joueuse des Bleues. Une question "pas facile", répond notre invité du jour. "Il y avait trois Françaises dans la liste des 15 meilleures joueuses nommées pour le premier Ballon d'or féminin l'an dernier : Amandine Henry, la capitaine, la latérale Amel Majri ou encore la défenseure Wendy Renard." Mais il ne faut pas oublier Eugénie Le Sommer, "l'une des meilleures attaquantes" du monde.

Les Bleues ont-elles une chance de gagner le trophée ?

Maxime veut savoir si les Bleues pensent gagner la Coupe du monde. "Oui, évidemment," répond Cédric Guillou. "L'objectif fixé par le président de la Fédération française de football, c'est d'arriver en finale. Quand on est footballeuse, quand on s'aligne au début d'une compétition, c'est pour aller le plus loin possible et gagner la Coupe du monde", explique le spécialiste. Néanmoins, "elles pensent qu'elles peuvent le faire mais elles ne le clament pas trop fort pour s'éviter une trop grosse pression." Un rêve qui pourrait devenir réalité ? "Elles font partie des nations favorites", avec les Allemandes, les Américaines et dans une moindre mesure, l'équipe du Japon.

Pas d'équipe mixte en compétition

"Est-ce que chez les Bleus, filles et garçons, tout le monde s'entraîne et joue ensemble ?" se demande à son tour Bangaly. "Chaque sélection a son propre staff technique", explique Cédric Guillou. "Mais ils partagent les mêmes terrains d'entraînement. Il y a des entraîneurs pour les garçons et des entraîneurs pour les filles." Et pas d'équipe mixte dans les compétitions.

Vous êtes à nouveau en ligne