franceinfo junior. Le don d'organes, comment ça marche ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Depuis le 23  janvier dernier, les conditions pour le don d'organes et de tissus ont changé. Les petits journalistes de franceinfo junior font le point.

Suite à la parution d'un nouveau décret, les conditions pour refuser un don d'organes sont simplifiées depuis le 23 janvier dernier. Il est désormais possible d'exprimer son refus en s'inscrivant sur un registre national en ligne. Auparavant, il fallait adresser un courrier pour signifier son refus. C'est donc un pas supplémentaire pour actualiser la législation sur le don d'organes. La loi fait désormais de tout Français majeur décédé un donneur présumé consentant, "sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d’être prélevé", comme l'explique le site officiel sur le don d'organes. Ces nouvelles dispositions ont pour but de faciliter les rapports entre les familles et l'équipe médicale.

Selon l'Agence de biomédecine, en 10 ans, entre 2006 et 2015, le nombre de greffes d’organes a augmenté d'environ 35%. Néanmoins, cette hausse n'est, pour l'instant, pas suffisante pour combler les besoins de greffe qui augmentent également. En 2015, selon les mêmes chiffres de l'Agence de biomédecine, 21 378 patients étaient en attente d'une greffe, contre 17 000 en 2012.

A quoi servent les organes dans le corps humain ? Pourquoi donne-t-on ses organes à une autre personne ? Faut-il être compatible ?

Au micro de franceinfo junior, trois collégiennes posent leurs questions sur ce sujet au professeur Olivier Bastien, le chef de la Direction Prélèvement Greffe organes-tissus (DPGOT) à l'Agence de biomédecine.

En partenariat avec le magazine d\'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com
En partenariat avec le magazine d'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com (franceinfo junior)

Réécoutez les sujets de la semaine sur franceinfo junior

► Lundi 30 janvier, des écoliers ont posé des questions sur le mal logement

► Mardi 31 janvier, trois élèves de CM1-CM2 ont posé des questions sur les musées

Vous êtes à nouveau en ligne