franceinfo junior. Est-ce que ça existe vraiment les espions ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

À l'occasion d'une exposition sur les espions à Paris, franceinfo junior invite un expert du sujet : Rémi Kauffer, spécialiste de l'espionnage et auteur de plusieurs ouvrages. Il répond à des questions d'élèves de CM2.

Se mettre dans la peau d'un espion et mener une mission à son terme... C'est ce que propose la Cité des Sciences avec l'exposition "Espions" qui vient d'ouvrir. C'est l'occasion pour franceinfo junior d'aller voir au-delà des clichés et d'en apprendre plus sur ce que font vraiment les espions. Au micro, des enfants, élèves en CM2 à l'école PEF de Saint-Ouen, posent leurs questions à Rémi Kauffer, spécialiste du sujet. Il fait paraître le 25 octobre Les femmes de l'ombre, l'histoire occultée des espionnes (chez Plon).

Sayf pose la première question à l'invité du jour : "Est-ce que les espions ça peut vraiment s'infiltrer comme on voit dans les films ?" demande l'écolier. "Oui bien sûr, répond Rémi Kauffer. C'est le boulot des espions de recueillir des renseignements chez les autres, en particulier l'adversaire ou l'allié. Il y a une différence entre les membres permanents des services secrets, des officiers de renseignement, et les gens qu'ils ont recrutés et qui sont des agents. Donc ils n'ont pas le même statut." 

Mais "comment on peut devenir un espion alors ?" C'est la question que se pose Bintou. "Soit on s'est porté volontaire pour être officier de renseignement, soit on a été repéré par un service de renseignement, en France la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Pour leurs agents, ils sont recrutés en fonction d'un certain nombre de choses." Plusieurs raisons différentes d'ailleurs peuvent pousser des personnes à devenir agent : pour rendre service à leur pays, pour l'argent, par égocentrisme ou par idéologie, liste l'invité. Combien gagnent les espions ? Est-ce qu'ils seront un jour remplacés par des robots ? Sur cette page, réécoutez en entier cette émission consacrée aux espions.

Vous êtes à nouveau en ligne