franceinfo junior. Contre la chaleur et la canicule, quels bons gestes adopter ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Comment faire face à un épisode de canicule ? Pourquoi souffre-t-on autant de la chaleur ? Des écoliers posent leurs questions à Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l’Hôtel Dieu à Paris. 

Météo France avait placé, jeudi 27 juin, quatre départements en vigilance rouge à la caniculeCertaines écoles ont même été fermées face à ces fortes chaleurs. Mais comment les enfants vivent la canicule ? Que peut-on faire pour ne pas trop en souffrir ? Pour en parler au micro de franceinfo junior : Swane, Célia et Luka, élèves en CM1-CM2 à l'école des Tilleuls d'Orcemont (Yvelines). C'est le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l’Hôtel Dieu à Paris, qui répond à leurs questions.

Mais d'abord, les élèves partagent leur ressenti sur cette canicule et les problèmes que cela leur pose au quotidien : "Je n'arrive pas trop à me concentrer", "ça m'endort", "je n'arrive pas à dormir de la nuit..." Transpirer, se sentir fatigué, mal dormir, avoir besoin de boire beaucoup d'eau... "C'est l'adaption normale du corps", commente le médecin. Notre organisme est réglé pour avoir une température normale à 37°. Or, en période de forte chaleur, "il y a des mécanismes pour garder le corps à 37°, d'où la sueur" ou encore le fait de voir son activité passer au ralenti. "On veut produire du calme pour réduire la chaleur. D'où l'envie de dormir la journée", détaille le Dr Gérald Kierzek. 

Face à la chaleur, le corps s'adapte...

Célia se demande pourquoi on se déshydrate quand il fait chaud. "La canicule déshydrate car notre organisme doit évacuer la chaleur." Pour cela, il a recours à deux mécanismes ingénieux : d'abord, "l'adaption du coeur qui s'accélère, les vaisseaux vont se dilater. C'est pour ça qu'on est rouge quand il fait chaud." Deuxième mécanisme de secours : "on va suer. Cette transpiration, comme dans une chaudière, permet d'évacuer la chaleur." Dans ces moments-là, "on perd de l'eau mais aussi du sel, plein de choses qu'on a dans notre sang et notre organisme (...) On perd jusqu'à un litre d'eau par heure." D'où l'importance de boire pour se réhydrater, insiste le médecin.

Attention aux enfants et aux personnes âgées

Quand il fait très chaud, pourquoi dit-on de faire attention aux enfants et aux personnes âgées, demande Luka. "Ce sont les plus fragiles, où la moindre déstabilisation ou déshydratation va jouer sur leur organisme", explique le Dr Gérald Kierzek. Chez les enfants, c'est le cas parce que leur organisme est "en pleine croissance : le coeur, les poumons, les reins, le système immunitaire...chez les pers âgés, c'est le contraire, l'organisme est fatigué."

Célia veut alors connaître les bons gestes à adopter face à une canicule. "S'hydrater, un litre à deux litres par jour, mais pas plus, détaille le docteur. On va se rafraîchir avec des serviettes mouillées, on va dans des endroits climatisés. Ça repose le corps et ça diminue la température. Ça permet de recharger un peu de batterie." Et il y a aussi les choses à ne pas faire : "Il ne faut pas faire du sport, pas de jardinage... Il faut plutôt faire la sieste en début d'après-midi car on va diminuer notre consommation d'énergie."

Sur cette page, réécoutez en entier notre émission sur la canicule. 

Vous êtes à nouveau en ligne