franceinfo junior. Comment vivaient les enfants sous l'Occupation ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

À l'occasion du 8-Mai, franceinfo junior revient sur la Seconde Guerre mondiale et ses conséquences, notamment sur le quotidien des enfants de l'époque. Pour en parler : Denis Peschanski, historien, directeur de recherche au CNRS, spécialiste de cette guerre.

Mercredi 8 mai est un jour férié pour les écoliers français, en souvenir du 8 mai 1945. Cette date marque en France la fin de la Seconde Guerre mondiale. À cette occasion, franceinfo junior remonte le temps pour se demander comment les enfants de l'époque ont vécu cette période de guerre et d'Occupation par les Allemands. Au micro mercredi 8 mai : Paul, Nina et Nicolas, élèves en sixième du collège Lafayette à Châteauroux (Indre). Pour leur répondre : Denis Peschanski, historien, directeur de recherche au CNRS, spécialiste de la guerre 1939-1945.

La première question revient à Nicolas : il veut savoir à partir de quel âge les jeunes partaient à la guerre. "Tu poses une bonne question Nicolas, répond le spécialiste. Il y avait l'engagement officiel (...) il fallait être majeur." Mais "il y a aussi les engagements clandestins : c'est la Résistance, on ne demandait pas l'âge. On trouve des jeunes de 15, 16, 17 ans, comme Krasucki, qui a été déporté, Guy Môquet, qui a été exécuté, fusillé. C'était des résistants qui malgré leur jeune âge ont décidé de se battre pour la France."

Paul, de son côté, veut savoir si les familles avaient l'argent pour acheter à manger ou des habits. L'historien lui répond que c'était "le temps des restrictions, des pénuries." Pour se nourrir à l'époque, il existait des "tickets d'alimentation et ils ne pouvaient pas acheter plus qu'une certaine quantité de pain... s'il y en avait. Ça été très dur pour ces enfants, en particulier en milieu urbain." Comment ça se passait à l'école ? Est-ce qu'ils avaient des armes pour se protéger ? Sur cette page, réécoutez en entier notre émission franceinfo junior sur la Seconde Guerre mondiale vue par les enfants.

Vous êtes à nouveau en ligne