franceinfo junior. Comment sont fabriqués les billets de banque ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que les coupures de 500 euros ne seront bientôt plus émises par les banques centrales, des écoliers posent leurs questions sur les billets de banque. Pour leur répondre, Erick Lacourrège, directeur général des services à l’économie et du réseau de la Banque de France.

Le billet de 500 euros ne sera plus émis à partir du 27 janvier. Une décision prise en 2016 par la Banque centrale européenne. Dans l'Hexagone, c'est la banque de France qui s'occupe du sujet. C'est d'ailleurs son directeur général des services à l'économie, Erick Lacourrège, qui répond ce mercredi aux questions de nos intervieweurs du jour, quatre élèves de CM2 d'une école à Paris. 

Au micro, Tom pose la première question : "Pourquoi le billet de 500 euros va disparaître ?" Le spécialiste lui explique : "Ce billet ne va plus sortir des caisses des banques centrales dans la zone euro mais il va continuer à circuler pour ceux qui sont déjà sortis." Pour expliquer cette décision, Erick Lacourrège liste "deux raisons essentielles : tu as dû t'en rendre compte ou tes parents aussi, on ne l'utilise pas beaucoup. C'est un gros billet, il n'est pas très populaire. Surtout dans un pays comme la France où on paie avec des petits billets." Et pour l'autre raison ? "On a beaucoup débattu avec les parlements et la Commission européenne sur l'utilité du billet, surtout sur les risques de fraude ou d'activité illégales : voleurs, bandits... On s'est dit qu'il valait mieux limiter le nombre de billets."

Du papier, de l'encre... et des inventions secrètes

Chloé s'interroge à son tour : "Comment on fabrique les billets ?" Erick Lacourrège raconte qu'il y a deux grandes étapes : "Il y a d'abord la fabrication du papier et ensuite un processus d'impression. On fabrique ce papier à base de coton, il a des caractéristiques de résistance plus forte." Ces billets sont imprimés dans des "des usines spéciales". Point très important à souligner : "il faut du papier et des encres mais on met des inventions un peu compliquées, parfois secrètes", pour reconnaître et détecter si c'est un vrai ou un faux billet. Le spécialiste cite "par exemple le filigrane. Quand tu regardes en transparence le billet, dans une partie blanche, tu verras apparaître un portrait."

► Sur cette page, vous pouvez écouter en entier l'émission du jour sur les billets de banque. Erick Lacourrège, directeur général des services à l’économie et du réseau de la Banque de France, répond à des questions d'élèves de CM2. 

franceinfo junior, une émission en partenariat avec le magazine d\'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com. 
franceinfo junior, une émission en partenariat avec le magazine d'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com.  (FRANCEINFO JUNIOR / RADIO FRANCE)

Cette semaine sur franceinfo junior

► En démocratie, à quoi ça sert de débattre ?

Vous êtes à nouveau en ligne