franceinfo junior. Comment oser prendre la parole en public ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Comment oser parler devant les autres à l'école, dans la rue ou au travail ? À l'occasion de la sortie de son livre Porter sa voix, le réalisateur Stéphane de Freitas en discute avec des collégiens et leur donne quelques conseils.

Parler en public, devant un micro ou face à une assemblée, ce n'est pas toujours simple. Dans la rue, à l'école ou au travail, comment apprendre à s'exprimer, sans paniquer ? Ce sujet, Stéphane de Freitas, entrepreneur social et fondateur de l'association Eloquentia, l'explore dans un ouvrage paru à la rentrée : Porter sa voix (éd. Le Robert). Dans son livre, il donne des astuces pour mettre en application "la prise de parole éducative". Il y a deux ans, il avait déjà abordé ce sujet dans son documentaire à succès, À voix haute. Le film suivait le parcours d'élèves de Seine-Saint-Denis préparant un concours de prise de parole, Eloquentia. Sur franceinfo junior, sept élèves du collège Georges Pompidou à Pacy-sur-Eure prennent le micro et la parole pour interviewer Stéphane de Freitas.

Se former dès le plus jeune âge à la prise de parole

L'émission s'ouvre sur les témoignages de plusieurs élèves, qui racontent leur facilité ou leur difficulté à s'exprimer en public, par exemple lorsqu'il s'agit de parler à des inconnus pour faire un achat. "Il y en a qui sont plus à l'aise que d'autres, commente Stéphane de Freitas face aux élèves, qui n'est pas fataliste pour autant. Prendre la parole, c'est s'ouvrir aux autres. (...) Ça relève de l'intimité, qui est extrêmement liée à la confiance en soi. C'est pour ça que je milite pour la prise de parole éducative : dès le plus jeune âge, se former à prendre la parole, débattre, dialoguer, échanger, confronter nos points de vue pour se sentir plus à l'aise après."

Mais comment y parvenir quand le stress ou le vide nous envahit quand il s'agit de faire un discours en public ou un exposé en classe ? "C'est un processus, détaille le spécialiste de la prise de parole. L'idée est d'atteindre un alignement." Cela signifie d'abord "réussir à comprendre ce qu'on a dans le coeur" (nos idées, nos convictions...), ensuite il faut "réussir à organiser le propos". Puis enfin, "le troisième temps, c'est réussir à le porter avec des gestes, avec la bonne voix pour être entendu..." Après avoir discuté avec les élèves, pour terminer l'émission, Stéphane de Freitas propose un petit exercice pour aider à la prise de parole. Un petit jeu pour montrer l'importance de la respiration dans la prise de parole, qui aide à porter loin sa voix.

 "Pourquoi avez vous fait ça, vous étiez timide étant petit ? Vous avez déjà essayé ça sur des enfants et vous avez eu des retours comme quoi ça marche ?" Pour écouter l'échange entre Rose, Antonin et ses camarades de sixième et le spécialiste de la prise de parole, Stéphane de Freitas, vous pouvez réécouter notre émission franceinfo junior du jour sur cette page.

► Les élèves de cette classe ont enregistré leurs émissions depuis un studio de Radio France, dans le cadre des ateliers "La rédaction de franceinfo junior". Pour participer avec votre classe, vous trouverez ici toutes les prochaines dates d'ateliers et les infos pour vous inscrire.

En fin d\'émission, Stéphane de Freitas a proposé aux élèves et à la journaliste Céline Asselot de se prêter à un petit exercice de respiration pour apprendre à parler en public.
En fin d'émission, Stéphane de Freitas a proposé aux élèves et à la journaliste Céline Asselot de se prêter à un petit exercice de respiration pour apprendre à parler en public. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Cette semaine sur franceinfo junior

► Mardi, des élèves ont posé des questions à un lauréat du prix Nobel

► Mercredi, ils ont interviewé Kev Adams et Jamel Debbouze

► Jeudi, des écoliers ont posé des questions sur les tsunamis

Vous êtes à nouveau en ligne