franceinfo junior. Comment expliquer le succès des films Avengers ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est le deuxième film qui a rapporté le plus d'argent au monde : Avengers Endgame. Comment expliquer ce succès ? On en parle dans franceinfo junior avec des collégiens et Xavier Fournier, spécialiste des comics, auteur de Superhéros l'envers du costume.

Depuis sa sortie au cinéma, Avengers: Endgame est le deuxième film qui a  engrangé le plus de recettes au monde, devant Titanic ou encore Starwars, selon les estimations publiées par la société spécialisée Exhibitor Relations, dimanche 5 mai. Mais comment expliquer ce succès ? Nos collégiens du jour ne sont pas passés à côté de ce phénomène. Au micro de franceinfo junior, des élèves de sixième du collège Lafayette à Châteauroux (Indre) posent leurs questions à Xavier Fournier, spécialiste des comics, auteur de Superhéros, l'envers du costume.

Lenny demande en premier : "Ils ont pris combien de temps pour faire le film Avengers ?" Xavier Fournier explique que le tournage "a commencé en août 2017, ça s'est fini en janvier 2018, avec quelques scènes de retournage, de retouche" par la suite. Le film a principalement été tourné "dans des studios à Atlanta" avec quelques scènes à New York ou ailleurs mais ce sont plutôt des "films de studio" du fait des effets spéciaux, complète Xavier Fournier. 

Mais comment expliquer ce succès, s'interroge Juliette. La collégienne se demande si le casting a joué un rôle. Xavier Fournier explique - entre autres raisons - que le côté "feuilletonesque"  de la saga avec ses personnages a beaucoup joué, ce sont aussi "de grands spectacles" à voir sur grand écran. Un succès qui peut se chiffrer : "La licence Marvel au cinéma a rapporté à l'heure actuelle 20 milliards de dollars en chiffre d'affaires sur 22 films." Est-ce qu'il y aura un prochain Avengers ? Combien le film a-t-il rapporté au réalisateur ? Autant de questions que se posent encore nos intervieweurs du jour. Sur cette page, réécoutez en entier l'émission franceinfo junior du jour. 

Vous êtes à nouveau en ligne