franceinfo junior. Comment combat-on avec des sabres laser ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que se tient ce week-end l'Open de France de sabre laser, des écoliers posent leurs questions sur ce sport original au micro de franceinfo junior. Pour leur répondre : Adrien Koch, co-fondateur de la Sport Saber League.

Ce sont des scènes qui ont fait rêver plus d'un fan de Star Wars : les combats de sabre laser. Un rêve qui est devenu une passion pour certains sportifs. À partir du vendredi 31 mai et tout ce week-end, se déroule à Paris l'Open de France de sabre laser. Pas d'épée intergalactique au programme mais des sabres en aluminium et en plastique. Mais comment se passent ces combats de sabre laser ? Au micro de franceinfo junior, des écoliers - journalistes padawan d'un jour - posent leurs questions à Adrien Koch, co-fondateur de la Sport Saber League. Ces élèves sont en CM2 à l'école du Veyziat à Oyonnax dans l'Ain. 

Antoine se lance pour la première question : "D'où avez-vous pris l'idée de faire un tournoi de sabre laser ?" interroge l'élève de CM2. "L'idée de faire un tournoi est venue assez naturellement parce qu'on a monté l'école de sabre et que les gens ont envie de combattre entre eux", répond le co-fondateur de la Sport Saber League. Pendant le tournoi de ce week-end, ils seront 68 à s'affronter, sabre en main. Dans l'école – créée il y a quatre ans, ils sont 200 à pratiquer ce sport et 1 500 pour la France entière, précise l'invité du jour de franceinfo junior, au micro de la journaliste Céline Asselot. 

Mais d'ailleurs, à quoi ressemble le sabre laser qui sert pour ces combats ? Il se compose d'une poignée en aluminium "Avec de l'électronique", une lame en "polycarbonate", un plastique très résistant. "Elle s'allume comme dans les films" mais, rassure l'invité, "Ça ne tranche pas comme dans les films parce que ça, ça n'existe pas".

Un sport, une passion... Les deux ?

Timoé veut savoir à quoi ça sert de faire des combats de sabre laser, si c'est un sport ou juste pour s'amuser : "Ça sert d'abord à s'amuser, à prendre du plaisir, du fun, faire du sport, se dépenser. Et en effet c'est un sport, on en fait des compétitions. C'est même un sport officiel." Une discipline sportive donc, avec ses règles précises et un équipement particulier. Lors d'un combat, "On a un nombre de points à défendre et on essaie de toucher l'adversaire. C'est un sport de semi-contact, le but n'est pas de blesser. Les différentes zones du corps rapportent un nombre différent de points", détaille Adrien Koch.

Des règles et un équipement obligatoire

Ce qui inquiète un peu nos élèves, comme Eve qui se demande si c'est dangereux de faire un combat de sabre laser. "C'est dangereux si on ne sait pas s'en servir. Ca reste un combat, on peut se blesser si on ne pratique pas dans des bonnes conditions." Mais pour se protéger, les joueurs ont un "Équipement obligatoire : un masque de protection, des gants de protection renforcés, une coquille. On protège aussi les genoux et les coudes", raconte Adrien Koch, de la Saber League.

Visiblement intrigués par ce sport, les élèves veulent aussi savoir comment on peut tester et si les filles peuvent aussi s'y mettre. On peut commencer le sabre laser "À partir de six ans" précise l'invité du jour, et la discipline est mixte.

Est-ce que les combattants se donnent des surnoms de Jedi ? Est-ce que les combats ressemblent à ceux des films Starwars ? Sur cette page, réécouter en entier notre émission du jour sur les combats de sabre laser. 

franceinfo junior, une émission en partenariat avec le magazine d\'actualités 1jour1actu et 1jour1actu.com.
franceinfo junior, une émission en partenariat avec le magazine d'actualités 1jour1actu et 1jour1actu.com. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Vous êtes à nouveau en ligne