franceinfo junior. Pourquoi la Première Guerre mondiale a-t-elle eu lieu ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pendant les vacances, franceinfo junior révise ses cours d'histoire. Deuxième épisode ce mardi : l'historien Thomas Snégaroff répond à des questions d'écoliers sur la Première guerre mondiale et ses origines.

2018 marque le centenaire de la Première Guerre mondiale. À l'approche de l'armistice du 11 novembre, de nombreux événements se préparent pour commémorer l'événement et se souvenir de la blessure de la guerre, aux Poilus qui ont combattu et aux victimes qui ont péri. Au micro de franceinfo junior, cinq élèves de cinquièment posent leurs questions à ce sujet à l'historien Thomas Snégaroff. C'est Gaspard qui ouvre le bal des questions : "Qu'est-ce qui a enclenché la Première Guerre mondiale ?" s'interroge-t-il au micro. "C'est une question à la fois simple et compliquée", répond le spécialiste. Au départ, il y a un fait : l'assassinat de l'héritier du trône de l'Empire austro-hongrois, l'archiduc François Ferdinand. Mais "par un jeu d'alliances", cet événement conduit au début d'un conflit qui s'emballe. Mais l'historien cite aussi des "causes plus profondes, autour de ces alliances" : des tensions commerciales, coloniales, d'anciennes querelles,...

Gabin voudrait savoir combien de nations étaient alors engagées dans la Première guerre mondiale. "C'est d'abord une guerre civile européenne, comme disent parfois les historiens", qui se joue essentiellement sur le territoire européen mais pas seulement, précise-t-il. Il y a une "vingtaine de pays engagés à l'époque", cela inclut les colonies d'alors, les pays constituant les empires, "peu de pays ont été à l'écart" de cette guerre, nuance-t-il.

De son côté, Sérou se demande combien de morts a fait cette guerre : "Il y a 75 millions de soldats mobilisés qui ont combattu. Parmi ces gens-là, il y en a à peu près de 10 millions qui sont morts. Il faut ajouter à peu près autant de civils. Ça fait au total près de 20 millions de morts pendant la guerre." Rien que pour la France, il y a eu 1,7 million de morts et 4 millions de blessés, dont les "gueules-cassées", des personnes gazées,... 

"Une école à l'heure de la guerre"

Élève en cinquième, Gabin se demande si pendant la guerre il y avait toujours école. "Oui il y avait l'école. Dans les zones de combat, les villages avaient été vidés" mais ailleurs, les cours continuaient : "c'était une école particulière, qui avait changé les programmes", par exemples dans les salles de classe, il y avait une carte du front, les filles cousaient des chaussettes pour les envoyer aux soldats, les garçons faisaient des exercices militaires avec des fusils en bois... "C'était l'école à l'heure de la guerre", résume l'historien.

Pendant les vacances, franceinfo junior révise ses cours d'histoire. Après les Gaulois, ce mardi, franceinfo junior avance un peu dans le temps pour se retrouver à l'époque de la Première Guerre mondiale. Des élèves de cinquième, du collège Valmy à Paris, posent leurs questions sur la Première Guerre mondiale à Thomas Snégaroff. Sur cette page, vous pouvez réécouter notre émission du jour en entier. 

Vous êtes à nouveau en ligne