franceinfo junior. C'est quoi l'esclavage ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est aujourd'hui la journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage en France métropolitaine. À cette occasion, des écoliers posent leurs questions à ce sujet.

Le 10 mai est la journée commémorative du souvenir de l'esclavage, de la traite et de leur abolition. Elle a été célébrée pour la première fois en 2006. Mais il y a d'autres dates importantes dans l'histoire de l'esclavage. Ainsi, le 27 avril 1848, Victor Schoelcher signait le décret abolissant la traite négrière en France. 170 ans plus tard, au Panthéon, Emmanuel Macron a présidé une cérémonie commémorative et annoncé la création d'une fondation et d'un mémorial pour honorer la mémoire des victimes de l'esclavage, déjà prévue sous le quinquennat de François Hollande, comme l'a raconté ce reportage de nos confrères de France 3. L'an dernier, juste après l'élection d'Emmanuel Macron, les deux hommes avaient participé ensemble à la cérémonie de commération de l'abolition de l'esclavage et de la traite, mercredi 10 mai 2017, au Jardin du Luxembourg, à Paris.

En France, dix-sept ans après la loi Taubira qui reconnaît l'esclavage comme un crime contre l'humanité, une ville comme Bordeaux fait peu à peu la lumière sur ce pan sombre de son histoire, notamment auprès des jeunes, comme le raconte ce sujet de France Bleu Bordeaux. Des associations, rejointes désormais par des élus, organisent par exemple des événements pour raconter l'histoire de Bordeaux qui a été l'un des ports négriers de l'Hexagone. Une histoire du commerce triangulaire qui fait encore débat, comme le rappelle ce sujet.

Mais si l'esclavage est aujourd'hui aboli et interdit en France, selon l'Organisation internationale du Travail, des formes d'esclavage moderne et de traite d'êtres humains perdurent dans le monde entier. Près de 21 millions de personnes sont victimes de travail forcé à travers la planète.

"Qu'est-ce que c'est l'esclavage ? Les esclaves, il y en avait dans tous les pays ?"

Pour répondre aux questions de nos journalistes junior, élèves en CM1-CM2 : Myriam Cottias, directrice de recherche au CNRS, directrice du Centre International de Recherche sur les Esclavages. Elle a présidé le Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage.

Vous êtes à nouveau en ligne