Ecoles, transports, commerces encore très difficiles d'accès aux handicapés

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les quatre médailles décrochées, à ce jour, aux Jeux paralympiques de Sotchi par les athlètes françaises handisport ne doivent pas faire oublier que, au quotidien, l'accès aux lieux publics demeure le plus souvent, pour les handicapés, un parcours du combattant.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Près d'une école sur deux n'est pas accessible aux enfants
handicapés, et près trois bus sur cinq. Les petits commerces, les cabinets médicaux
sont, eux aussi, loin du compte. C'est ce que relève l'Association des
Paralysés de France dans son baromètre annuel. 
Et pourtant,
près de 10 millions de Français sont concernés par le handicap, si l'on y
ajoute toutes les personnes à mobilité réduite (personnes âgées, femmes enceintes, parents avec poussettes ou blessés).

Les lieux recevant du public, y-compris les petits commerces, avaient théoriquement jusqu'au 1er janvier 2015 pour réaliser les travaux nécessaires. Mais les villes elles-mêmes ne montrent pas toujours l'exemple. Digne-les-Bains,
Alençon, Chaumont, décrochent à peine la moyenne. Alors qu'en haut de classement, l'on
trouve Grenoble, Nantes et Caen.
La capitale, Paris, a refusé de figurer dans le baromètre cette année. L'an
dernier, Paris s'affichait à la 64e place du classement, avec un
petit 13/20.

Travaux coûteux

Pour un magasin en rez-de-chaussée par exemple, avec juste une ou deux marches, cela peut coûter quelques centaines d'euros seulement. Pour un magasin ou un cinéma sur plusieurs étages, l'on part sur des budgets beaucoup plus importants.
D'autant que le handicap, ce n'est pas que le fauteuil roulant : il y a aussi des aménagements à prévoir pour les malvoyants, les malentendants, les déficients mentaux... Au final, la facture peut s'avérer très lourde pour l'ensemble des aménagements obligatoires, pour les commerces et pour les communes aussi.

Calendrier

Vu l'ampleur de la tâche qu'il reste à accomplir, le gouvernement a prévu des délais de grâce qui peuvent aller de trois à neuf ans. Mais pour obtenir ce délai et échapper aux sanctions, les établissements doivent s'engager par écrit auprès de la préfecture, sur un calendrier de travaux.

Nos juniors, abonnés à Mon Quotidien , le quotidien des 10-14
ans, ont tendu leur micro à Nicolas Mérille de l'Association des Paralysés de
France. Le "monsieur accessibilité" à l'APF répond à Eva, Emma, Rayane et Michael.

> A LIRE AUSSI : L'incroyable défi de cinq handicapés à l'assaut du Kilimanjaro

 

Poésie des saisons

Une hirondelle ne fait pas le
printemps mais là, on a vraiment l'impression de se diriger vers les
beaux jours. Alors voici un livre pour expliquer l'enchaînement des saisons aux
tout petits.

Le bonhomme et l'oiseau nous ramène au cœur de l'hiver. Un
jour de mauvais temps, Un tout petit oiseau frêle va tomber du ciel. Il est
recueilli par un énorme bonhomme de neige qui va le mettre à l'abri, bien au
chaud, dans les plis de  dans son écharpe de laine. 
En contrepartie, le moineau va se charger de lui réchauffer le cœur en lui
racontant des histoires d'ailleurs.
Les dessins sont beaux et naïfs.
Poétiques aussi. Le texte l'est tout autant. Et ce bonheur-là nous rappelle
aussi qu'après l'hiver vient toujours le printemps, au sens propre comme au sens
figuré.

Le
bonhomme et l'oiseau
, pour les enfants dès 4 ans, est signé Alice
Brière Haquet et Clotilde Perrin, et publié au Père-Castor chez Flammarion.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne