À quoi servent les recherches scientifiques sur les embryons ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

De nombreux scientifiques souhaitent que les recherches menées sur les embryons soient plus largement autorisées. Un texte en ce sens était discuté il y a quelques jours à l'Assemblée nationale : il a donné lieu à de vifs échanges et aucune décision n'a pu être prise.

L'embryon, ce sont les premières semaines de vie d'un futur bébé, dans le ventre de la maman. Une fois les principaux organes formés, vers deux mois, l'embryon devient alors un fœtus. 

Une loi datant de 2011 interdit les recherches scientifiques sur les embryons. Mais l'Agence de biomédecine peut accorder des autorisations, au cas par cas, dans un cadre très strict.
Certains scientifiques, soutenus par une partie des députés, voudraient faire évoluer la loi. Et autoriser plus largement la recherche médicale sur les embryons.

Un texte en ce sens a été présenté à l'Assemblée nationale. Mais les députés UMP (droite) ont fait barrage et, au final, aucune décision n'a pu être prise.

Quels sont les enjeux de ces recherches ? Peut-on mener les mêmes travaux sur autre chose que des embryons humains ?
Bruno Rougier, spécialiste scientifique à la rédaction de France Info, répond aux questions des abonnés à Mon Quotidien, le quotidien des 10-13 ans.
Au micro : Léa et Elliot, 10 ans, et Félix, 8 ans.

Vous êtes à nouveau en ligne