franceinfo golf. Tiger Woods va retrouver le parcours mythique d'Augusta aux États-Unis

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il sera l’un des favoris la semaine prochaine du Masters, premier tournoi du grand chelem de la saison. À 43 ans, Tiger Woods va retrouver son jardin, à partir de mardi 9 avril, sur le parcours légendaire d’Augusta en Géorgie aux Etats-Unis.

Le Tigre à domicile. Après deux années quasiment blanches, Tiger Woods a réussi l’année dernière à se classer 32e à Augusta en Géorgie aux Etats-Unis, pour son grand retour au premier plan, là où il a remporté son premier majeur à 21 ans en 1997. Passé de la 668e place mondiale à la 12e en moins de 18 mois, Tiger Woods aborde ce premier tournoi majeur de l’année 2019 parmi les favoris.

Il va arriver en confiance

Il a clairement l’avantage de connaître le terrain pour s’y être imposé quatre fois.

"C’est un endroit où il joue très bien", explique Romain Langasque, le dernier joueur français à avoir participé aux Masters en 2016. Je me souviens de sa période de creux, il avait fait une quatrième place alors qu’il n’avait pas beaucoup joué cette année-là. Je pense qu’il a l’avantage de beaucoup avoir joué là-bas et d’y avoir bien joué, donc il va arriver en confiance.

Après le niveau est très lourd cette année et il va falloir qu’il sorte une grosse semaine. C’est assez complet comme parcours donc il faut bien jouer dans la généralité, il faut jouer le parcours de manière stratégique en fonction des positions de drapeau. Lui, il les connaît par cœur et ça crée des automatismes, donc ça peut être un avantage." 

Tiger Woods à Saint quentin en Yvelines pour la Ryder Cup 2018
Tiger Woods à Saint quentin en Yvelines pour la Ryder Cup 2018 (Fabrice Rigobert Radio France)

Tiger Woods n’a plus gagné à Augusta depuis 14 ans mais sa dernière année, en terme de résultats, en dehors de sa Ryder Cup en France totalement ratée, parle pour lui. Il reste sur un quart de finale en match-play, la semaine dernière, après avoir connu quelques soucis physiques au niveau du cou.

Un quinzième titre majeur

Il a surtout frôlé l’été dernier une 15e victoire en grand chelem avec sa deuxième place dans le cadre de l’USPGA. À 43 ans, le Tigre est un favori incontournable pour Grégory Havret, deuxième de l’US Open 2010.

"Il a 14 majeurs et Jack Nicklaus en a 18 et ça, c’est clairement pour lui un objectif. S’il pouvait gagner à Augusta ce serait sa plus belle et sa plus grande revanche, sa plus grande fierté. C’est quelque chose qui lui tient à cœur et il aura clairement une chance car Il est en forme, il joue mieux, il retape des coups avec cette "grinta' qui lui avait tant manqué ces dernières années.

J’espère qu’il sera dans les clous pour la victoire, parce que quand Tiger Woods est dedans, ce n’est plus le même tournoi. Les autres joueurs le sentent dans leurs rétroviseurs ou juste devant, et ça, ce sont de beaux moments et j’espère qu’on vivra ça à Augusta cette année."

Tiger Woods (à droite) et Patrick Reed (à gauche) lors de la Ryder cup en septembre 2018 à Saint quentin en Yvelines
Tiger Woods (à droite) et Patrick Reed (à gauche) lors de la Ryder cup en septembre 2018 à Saint quentin en Yvelines (Fabrice Rigobert Radio France)

Le numéro un mondial Dustin Johnson, ses compatriotes américains, Justin Thomas, Brooks Koepka, Bryson Dechambeau font partie des prétendants à la victoire sans oublier le nord irlandais Rory Mcillroy, cinq fois dans le Top 10 lors des cinq dernières éditions, mais lui n’a jamais enfilé la veste verte remise au vainqueur comme Patrick Reed l’année passée.  

Vous êtes à nouveau en ligne