franceinfo golf. Ryder Cup : le frémissement touristique

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'était un souhait au moment de la candidatutre. L'objectif sera sans doute atteint. La Ryder Cup qui sera organisée à Saint-Quentin-en-Yvelines en septembre prochain devrait permettre au tourisme golfique tricolore de se développer.

La France fait partie du trio de tête des destinations touristiques mondiales mais on ne peut que le reconnaître, ce n'est pas pour les fairways de l'Hexagone que les visiteurs se déplacent en masse. C'est bien pour la Tour Eiffel, le château de Versailles ou encore le Mont Saint-Michel.

Les professionnels du tourisme golfique comptent sur la Ryder Cup, pour développer leur activité et pas uniquement autour de Saint-Quentin-en-Yvelines. De nombreuses initiatives ont été prises en ce sens, et l'on sent déjà un intérêt grandissant des visiteurs. L'office de tourisme de Grasse et du pays de Grasse a décidé de mettre en place un pass golf avec 20 parcours à moins 30% pour attirer les golfeurs.

"On ressent très facilement l'effet Ryder Cup face à nos clients, confie Pascal Brocquiéro, le directeur de l'office de tourisme de Grasse, face aux voyagistes, on sent qu'il y a une véritable énergie en terme d'image et ça c'est bon. Lorsque l'image fonctionne, que l'image est bonne, les retombées économiques suivent forcément derrière".

500 millions de téléspectateurs

Impossible de dire à cette heure que les golfs français sont pris d'assaut grâce à l'organisation de cet événement planétaire qui sera regardé par 500 millions de téléspectateurs chaque jour de compétition. Les réservations sont pourtant déjà en augmentation par le biais des voyagistes, constate tout de même Laurent Boissonnas, le directeur général du groupe Open Golf Club qui gère une cinquantaine de parcours en France et en Europe :

"Nous avons une hausse significative des Anglais qui en fonction des sites peut aller jusqu'à 40%. Il y a clairement une curiosité auprès de ceux qui ont l'habitude de voyager autour du golf. Ils sont en train de choisir leur moyen de transport et maintenant ils essaient d'organiser la globalité de leur séjour en France et ils cherchent comment agrémenter avant et après leur séjour autour de la Ryder Cup."

Terre Blanche mise aussi sur la Ryder cup pour attirer de nouveaux touristes
Terre Blanche mise aussi sur la Ryder cup pour attirer de nouveaux touristes (TWITTER)

Le golf est pratiqué par 65 millions de personnes dans le monde. Les touristes qui se déplacent en France pour jouer au golf ne sont que 190 000. Avec 700 golfs dans l'Hexagone le potentiel est sous exploité comparé à l'Espagne, ou au Portugal. Les acteurs touristiques l'ont compris et se mobilisent.

Des recettes de 150 à 200 millions d'euros

La Normandie joue ainsi sur la proximité avec Saint-Quentin-en-Yvelines pour séduire tout en sachant qu'il faut viser des retombées sur le long terme pour Philippe Debaize, responsable du club golf en Normandie.


"On a des golfs sur les falaises, on a des golfs historiques, on a quand même une variété, 35, aux portes de Paris. L'effet Ryder Cup, il va falloir surfer dessus en 2019, 2020, on amorce la pompe avec la venue de la Ryder Cup cette année, et ensuite il faut que l'on continue à être retenu par la clientèle touristique qui a découvert la France grâce à la Ryder, et qui risque de revenir l'année d'après et l'année suivante."

La dépense moyenne d'un golfeur étranger en France est de 170 euros par jour sur une durée moyenne de cinq jours. Les recettes totales générées par les touristes golfeurs seraient actuellement de 150 à 200 millions d'euros. Les acteurs du tourisme golfique français vont disposer d'un espace de 400 mètres carrés sur le golf national au moment de la Ryder Cup pour promouvoir leurs offres.

Vous êtes à nouveau en ligne