franceinfo golf. Objectif TOP 20

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Objectif TOP 20, c'est l'ambition affichée par la Fédération française de golf.

 A l'approche de la Ryder Cup, le traditionnel affrontement bisannuel entre les Etats-Unis et la France, qui se déroulera en septembre, la Fédération française de golf a fixé cette semaine de nouveaux objectifs en terme de performance sportive pour ses meilleurs représentants.

La France est l'une des nations les mieux représentées en nombre de joueurs dans les 300 premiers du classement mondial. Mais le constat est toujours le même, un seul figure dans le top 50, Alexander Lévy, 46ème et le dernier à avoir intégré le top 30 reste Victor Dubuisson, qui est aujourd'hui blessé. En dehors de coups d'éclat, comme avec Mike Lorenzo Vera, deuxième la semaine dernière en Italie ou avec Alexander Lévy, victorieux au Maroc le mois dernier, les français sont absents sur les tournois majeurs.

Faire gagner du temps aux meilleurs joueurs

C'est pour inverser cette tendance et trouver des joueurs capables de s'installer dans le top 20 que la Fédération française de golf a décidé de changer sa politique sportive explique Pascal Grizot vice-président de la FFgolf , et président du tout nouveau comité performance.

" Au départ c'est à eux d'avoir ce projet de faire partie des meilleurs joueurs du monde. Ceux qui ont cette volonté, on va les aider, et on espère qu'on les aidera mieux. Par contre ceux qui veulent figurer dans les 150 meilleurs mondiaux, ce qui est déjà respectable, on considère qu'ils n'ont pas besoin de notre aide". 

Une base d'entraînement en Espagne et en Floride

Les sept millions d'euros du budget fédéral consacrés au sport seront distribués différemment, de manière ciblée. Une base d'entraînement hivernale à Soto Grandé en Espagne au nord de Gibraltar va être créée, une autre sera installée en Floride pour préparer l'accès au circuit américain et permettre de jouer dans les meilleures conditions. Gwladis Nocera et Thomas Levet, qui ont évolué aux Etats-unis ont été missionnés pour accompagner les plus prometteurs, précise Thomas Levet vainqueur de la Ryder cup 2004.

Thomas Levet à Franceinfo
Thomas Levet à Franceinfo (Fabrice Rigobert Radio France)

"Partager mon expérience, ma connaissance du circuit, les aléas d'une carrière professionnelle, une gestion de blessure par exemple, et puis ce qu'il faut maintenant c'est en mettre un sur le PGA tour, pour qu'ensuite il y en ait, deux, trois, dix, parce que c'est ce qu'ont fait toutes les autres nations, et puis d'autres petites choses comme présenter les bonnes personnes. Un joueur qui est à la recherche d'une invitation, le présenter à la personne qui s'occupe de ça sur le PGA Tour". 

Les entraineurs mondiaux comme Butch Harmon me connaissent, mais ne connaissent pas le petit jeune amateur de quinze ans qui rêverait de s'entraîner pendant une semaine avec lui.

Thomas Levet

La Fédération espère que ce plan d'action portera ses fruits d'ici les JO de 2024, qui se dérouleront sur le golf national de Saint Quentin en Yvelines, où la France a également l'intention d'organiser les championnats du monde amateurs en 2022.