Espoir féminin

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

à 23 ans, elle est l'une des françaises qui rêve de bousculer la hiérarchie mondiale du golf féminin. Professionnelle depuis le mois d'octobre, Justine Dreher fait ses premiers pas sur le "LET" le circuit européen féminin. C'est au golf national de Saint Quentin en Yvelines qu'elle s'entraîne depuis son retour des Etats-Unis.

 Elle fait partie des joueuses et des joueurs qui ont suivi un cursus universitaire américain. Justine Dreher a passé quatre ans sur les bancs de l'université de Columbia en Caroline du sud. Son diplôme de management en poche elle est revenue en France l'été passé pour se consacrer à 100 % à la discipline qu'elle pratique depuis l'âge de onze ans. Ses objectifs sont clairs: gagner des tournois, si possible majeurs et pourquoi pas atteindre la place de numéro 1 mondiale. Mais elle reste lucide sur le chemin qui lui reste à parcourcir. Pleine d'humilité, elle regarde et apprend.

"J'essaie d'observer comment les autres s'entraînent, comment les joueuses qui sont très fortes se préparent. Sur les premiers tournois, je posais quelques questions sur comment elles abordaient quelques trous. Je prends les informations mais je ne vais pas essayer de faire la même chose que les autres. Je reste concentrée sur mes moyens de travail, mes objectifs et ce vers quoi j'avance."

Son entraîneur Edouard Bréchignac la voit atteindre les sommets

"Pour l'instant avec elle je n'ai pas de limite. Il va falloir qu'elle travaille son potentiel physique et qu'elle s'athlétise pour durer. Elle est déjà numéro un mondiale de l'entraînement. Il faut qu'elle gagne en expérience, qu'elle gagne en puissance et qu'elle transforme un peu plus sur les greens. Voilà ce qui la sépare des meilleures."

 Justine Dreher sera la semaine prochaine à Londres, où elle participera aux qualifications de l'US Open avant d'enchaîner avec les qualifications de l'Evian Championship pour tenter de jouer son premier tournoi majeur. Elle retrouvera ensuite le circuit européen à Prague. A terme, Justine Dreher veut aussi décrocher sa carte pour jouer sur le LPGA, le circuit professionnel américain comme une certaine Karine Icher, la numéro 1 tricolore.